Présentation du jeu

La légende

Prélude

La légende

Il y a bien longtemps, il n’y avait qu’un globe sur lequel toute création était mélangée. N’ayant aucun point de comparaison, le globe était grand et petit, ténébreux et lumineux, tout et rien.

Durant plusieurs millions d’années, le globe commença à se développer et deux forces commencèrent à s’y former, développèrent une conscience et se distinguèrent en Lumière et Obscurité. La Lumière prit la forme d’une femme nommée Einhasad. L’Obscurité, elle, prit la forme d’un homme du nom de Gran Kain. Ces deux êtres marquèrent le commencement de l’univers de Lineage 2.

Einhasad et Gran Kain mirent leur force en commun pour faire éclater le globe qui fut brisé en une myriade de morceaux. Quelques morceaux s’élevèrent pour devenir le Ciel, d’autres tombèrent pour former la Terre. Entre Ciel et Terre il y eut l’eau, et quelques parties s’élevèrent pour former les Pays.

L’esprit du globe, appelé Ether, fut également brisé lors de la rupture du globe. Ceci transforma les divers animaux et plantes en êtres vivants. Einhasad et Gran Kain par leurs actes ont ainsi créés leur vie et leur monde.

Einhasad et Gran Kain donnèrent naissance à beaucoup d’enfants dieux. Les cinq premiers furent investis de pouvoirs sur la Terre: la plus âgée des filles, Shilen, eu la responsabilité de l’eau, le plus âgé des fils, Paagrio, reçu l’autorité sur le feu tandis que la deuxième fille, Maphr, obtint le pouvoir sur la terre, le deuxième fils, Sayha, devint le maître du vent, pour la plus jeune, Eva, il n’y eut plus aucun éléments, aussi créa-t-elle la Poésie et la Musique.

Les races furent ainsi créées:
Shilen instilla l’esprit de l’eau dans la première forme. C’est ainsi que la races des Elfes fut crée.

Paagrio instilla l’esprit du feu dans la deuxième forme. C’est ainsi que la race des Orcs fut créée.

Maphr instilla l’esprit de la terre dans la troisième forme. C’est ainsi que la race des Nains fut créée.

Sayha instilla l’esprit du vent dans la quatrième forme. C’est ainsi que la race des Arteias fut créée.

Gran Kain était le dieu de la Destruction. Voyant le travail d’Einhasad, il devint jaloux et tenta de l’imiter en créant une forme à sa propre image. Il alla ensuite voir Shilen, leur fille plus âgée, et lui demanda d’instiller l’esprit de l’eau dans sa forme. Celle-ci refusa dans un premier temps, mais à force de cajoleries et persuasion, il obtint finalement le consentement de Shilen et obtint l’esprit de l’eau stagnante et putréfiée.

Puis il alla voir Paagrio, son fils plus âgé et obtint l’esprit du feu mourant. Maphr finit par donner à Gran Kain l’esprit de la terre stérile et souillée. Sayha, à son tour, donna à son père l’esprit du vent sauvage et violent.

Mais ses créatures étaient faibles, stupides, laides, et lâches. Tous les autres dieux dédaignèrent les créatures de Gran Kain. Submergé de honte, Gran Kain les abandonna et alla se cacher pour un temps. Ces créatures furent appelées les humains.

La race des Elfes était sage et savait utiliser la magie. Mais ils étaient moins sages que les Géants qui étaient les créatures les plus sages et puissantes issues de l’éclatement du globe. Par conséquent, les géants leur laissèrent le soin de s’occuper de la politique et de la magie.

La race des Orcs possédait une force inépuisable et une grande volonté. Cependant, ils n’étaient pas aussi forts que des Géants. Par conséquent, les Géants leur laissèrent s’occuper de la guerre.

La race des Nains était habile. Ils étaient bons ingénieurs, mathématiciens hors pair et excellaient dans la construction. Les Géants leur permirent de s’occuper des banques et de l’artisanat.

Les humains ne pouvaient rien faire de bien et devinrent ainsi les esclaves des Géants, faisant toutes les sortes de tâches ingrates. La vie des humains n’était pas meilleure que celle des animaux.

La race des dragons naquit des amours interdits de Gran Kain et de Shilen qui fut banni par sa mère et abandonnée par son père.

L’aînée des filles, plein d’amertume et de rancœur, engagea ses enfants démons dans la guerre contre les dieux. Vaincue, elle créa les Enfers.

Après le départ de Shilen, Eva hérita de l’autorité pour régner sur l’eau. Mais celle ci creusa un profond tunnel au fond d’un lac afin d’échapper à ses responsabilités et s’y terra. Ce qui entraina bon nombre de catastrophe. Einhasad et Gran Kain la retrouvèrent et elle reprit son poste mais trop tard, le doute s’était instillé dans le cœur des géants. Une bataille s’engagea. Les Géants sur le point d’être détruits supplièrent Gran Kain de les aider ce qu’il fit. Einhasad en colère interféra rarement avec ce qui se passait sur terre, car elle avait été profondément déçue par ses habitants. Gran Kain accepta également de ne pas intervenir. C’est ainsi que l’Âge des Dieux prit fin.

Prélude

“Souvenons-nous de cette année-là – qui était celle juste quelques années avant le début du nouveau siècle – comme étant la première l’ère de Chaos. Bien que cette année-là ne différa d’aucune autre année de l’histoire, le “Prélude” au désastre qui allait suivre, était déjà bien avant nous. Nous n’aurions pas pu nous y préparer, même si nous avions su à quoi s’attendre…

A Aden, le royaume des Humains, les prêtres du dieu de la Lumière se réunirent au grand Temple d’Oren. Tous déclarèrent avoir déjà eu en songe, les cauchemars prévus par le Futur tout-puissant. Certains dirent qu’il s’agissait d’une révélation des Dieux, d’autres qu’il s’agissait d’une illusion provoquée par les esprits malins, mais tous étaient d’accord sur le sentiment d’insécurité. Dans un effort pour surmonter ce manque de confiance, le conseil morose décida de rétablir la confiance entre les races qui étaient séparées depuis si longtemps, et envoya des messagers aux chefs de chaque race.

Dans la chatoyante forêt des Elfs, il est difficile d’imaginer quel ne fut pas le choc des Elfs quand ils découvrirent que l’Arbre du Monde – la mère de toute forêt, avait commencé à dépérir. Ce magnifique peuple sylvain écarta alors le rideau qui l’avait camouflé pendant si longtemps, et envoya plusieurs de ses jeunes au royaume des Humains afin de trouver le moyen de sauver l’Arbre du Monde.

Bien que ce fut révélé trop tard, il ne fait aucun doute qu’au moins un petit nombre d’Elf connaissait déjà cette vérité – qui ne pouvait qu’être chuchotée – qu’était le secret entourant leur déesse. A peine réunis au château d’Oren, on put voir à l’expression du visage des prêtres, qu’ils avaient déjà reçu la Révélation qui annonçait le “sombre destin à venir”.

Les Orcs qui ne connaissaient aucune peur n’en furent pas moins troublé par l’hiver à venir, sans savoir si le printemps allait lui succéder. Paagrio, le Seigneur Kakai des Orcs, envoya ses messagers pour unifier les Orcs qui avaient été séparés en de nombreuses factions, afin de se préparer à “l’hiver éternel”.

Ce que faisaient les Nains à cette période est assez obscur. Certains disent qu’ils continuèrent leurs affaires sans rien connaître de la situation. Mais cela serait une insulte aux sens aigu des affaires des Nains. Ceci est juste une théorie, mais cette tribu, si avide de posséder le savoir oublié des titans, déterra les “Tablettes de Maphr” qui cachaient les traces de cette civilisation depuis des milliers d’années, et dont on croyait qu’elles dévoilaient les début de la géométrie absolue.

A présent, en cette année de “Prélude” que personne ne voulu nommer, les braves de chaque race unirent leurs forces. Bien qu’hostiles l’un à l’autre, ils combattirent toujours plus fort contre le désespoir de ce qui s’annonçait. Ces héros réalisèrent plusieurs victoires d’affilée, même accablés du pressentiment de ce sombre destin qui les attendait.”

Hindemith, scripte de Dasparion
(Etudiant d’Hardin)
1640, An de l’Empire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *