Imadoki

Imadoki est un shojo manga en 5 volumes de Yû Watase. Je dois bien avouer que ce manga ne m’a pas laissé de souvenir impérissable. En lisant les résumés, je me rappelle bien de l’histoire, mais hormis le personnage principal que je trouve frais, le reste est très… fade.

Histoire: Tanpopo Yamazaki quitte sa campagne natale pour vivre à Tôkyô. C’est une étudiante qui entre au lycée Meio, réputé pour être un établissement pour gens aisés. La veille de la rentrée, elle rencontre un charmant et gentil garçon, Koki, qui semble s’occuper d’un pissenlit à son futur lycée ou elle était allée en reconnaissance. Le lendemain, ce dernier a complétement changé et l’envoie sur les roses. Elle tente de se faire des amis par sa bonne humeur, malheureusement, ce n’est pas du goût de tous les élèves, mais elle finit par s’en faire des amis et montent ensemble le club pour le bien être des fleurs.

PERSONNAGES

Tanpopo Yamazaki: Elle est une jeune fille simple, vivant à la campagne chez ses grands parents puisqu’elle est orpheline. Elle est heureuse et entourée de nombre de ses amis, mais elle décide de découvrir le monde et d’aller étudier en ville dans le lycée privé de Meio, mais son statut social la rends différente des autres et la mets en marge de son nouveau lycée. C’est une fille optimiste et énergique qui voit toujours le bon côté des gens, peu importe les infamies qu’elle subira.

Koki Kougyo: Il est un des héritiers de la grande famille Kougyo. Il se méfie des gens, déjà trop habitué à ce qu’on se serve de lui pour accéder à la fortune et le pouvoir de sa famille. Il ne trouve donc de l’intérêt que pour les fleurs et sera même obligé de contourner un des règles de l’école pour faire partie de l’association de bien être des fleurs. Malgré ses réticences, il finira par devenir ami avec Tanpopo et en sera même amoureux, ce qui est embêtant étant donné qu’il est déjà fiancé à Erika.

Aoi Kyougoku: Sa mère est l’architecte de Meio. Il est un petit génie en informatique et s’en sert à mauvais escient (comme de coincer Tanpopo et Koki dans un ascenseur)… ou pas: Il aide la jeune fille à devenir ami à ami avec le fils cadet des Kougyo, en le pistant notamment. De ce que je m’en souviens, c’est le bout-en-train de service, un peu fou, drôle, avec un sens de l’humour un peu particulier…

Tsukiko Saionji: Elle est issue d’une grande famille de Tôkyô. Son seul but dans la vie est de devenir une femme d’un Kougyo que ce soit Koki ou son frère aîné. Elle est relativement franche et le sera encore davantage par la suite, cela fait partie de sa vision de l’amitié. Elle deviendra finalement amie avec Tanpopo malgré la rivalité première qui les désunissait. Tsukiko finira par tenir particulièrement à ses amis, mais continuera tout le temps à se disputer avec Kyougoku…

Arisa Uchimura: C’est une fille qui aime la vie et faire la fête. Elle est la première à devenir l’ami de Tanpopo, peut-être est-ce dû à son apparence de ko-girl, ce qui doit sortir du lot à Meio. Elle est amoureuse d’Ogata, le président du conseil des élèves, et tombe enceinte de lui, mais ce dernier ne veut plus rien savoir d’elle et est même odieux avec elle.

Images du manga illustrées par l’auteur

Retour à la section Manga.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *