Au fil de l’été

Cela fait plus d’un an que je n’ai plus emprunté de livre à la médiathèque, mais quand j’ai vu qu’ils refaisaient les paniers pour cet été, je me suis dit que c’était l’occasion de me lancer à nouveau.Il y en avait deux qui me bottait, “au fil de l’été” et “aventures égyptiennes”. J’ai laissé le choix a ma puce qui a opté pour celui-ci. Il contient 1 CD, 3 albums, 3 documentaires et 1 fiction. J’ai fait un tour d’horizon, et je ne lirai pas tout, certains ne m’intéressent pas du tout.
Voici les titres proposés :

Au fil des rêves : Musiques douces pour les tout-petits (Wagram)
Voyage au pays des rêves et des marchands de sable, pour les nuits d’été et les après-midi d’hiver.

Le fil rouge de Sabine Lohf & Yvonne Hergane (Minedition)
En suivant le fil rouge, on se retrouve au milieu de plein d’expressions drôles et de situations amusantes. Un livre pour jouer entre petits et grands.

Tour à tour sur un fil de Mordicai Gerstein (Le Genévrier)
En 1974, alors que s’achevait la construction du World Trade Center, un jeune funambule français, Philippe Petit, tendit un câble entre ses deux tours et passa presque une heure à marcher, danser et sauter à plus de 400 mètres du sol. Cette marche en équilibre sur un fil a marqué l’histoire de New York et de son World Trade Center. L’album de Mordicai Gerstein restitue la poésie et la magie de cet exploit. Servie par un texte tour à tour sobre puis lyrique, et par de superbes illustrations à l’encre et à l’huile culminant sous la forme de deux dépliants panoramiques des plus spectaculaires, la version originale de Tour à Tour sur un Fil a obtenu la prestigieuse Caldecott Medal 2004.

Le fil d’Alexandre Calder de Sieb Posthuma (Sarbacane)
Alexandre joue avec son fil. Comme un enfant qui gribouille, il lui donne toutes les formes qui lui passent par la tête : fauteuil, fleur, parapluie, vélo… Animaux qui existent et monstres qui n’existent pas… Mais ce qu’il aimerait encore mieux, ce serait inventer une forme qui danse toute seule et chante avec le vent…

Petites bêtes en fil de fer : Tout pour réaliser une collection d’insectes très “déco” de Odile Vailly (Larousse)
Du fil de fer recuit ou galvanisé, de cuivre ou de laiton, et une pince coupante, c’est juste ce qu’il faut pour réaliser les premières pièces de votre cabinet de curiosité.
Sinon, soyez à l’affût, un vieux bouton, une petite pierre polie oubliée au fond d’une poche, des petits riens récupérés de-ci de-là au hasard des promenades peuvent être le début de votre collection. On y reconnaîtra le coléoptère, le hanneton, la chrysomèle, le scarabée et sa belle, l’araignée et sa toile, et bien d’autres encore…
La technique est simple, illustrée pas à pas par de très nombreuses photos.
Je ne le lirai pas et ne le chroniquerai pas : je l’ai feuilleté, certaines bestioles ne sont pas trop laides, d’autres sont très moches. Et surtout, ça ne m’intéresse pas.

Le ver à soie, chenille au fil magique (Patte à patte Milan)
A peine né, le ver à soie dévore. Il mange tellement de feuilles de mûrier, qu’il devient énorme, des milliers de fois plus gros qu’à sa naissance. Alors, enfin rassasié, il se construit un joli cocon, avec un fil magique. Pour récupérer cette précieuse soie, l’homme élève la chenille de ce papillon de nuit. Pourquoi ne pas le faire toi aussi…
Celui-ci m’intéresse déjà plus. Je le lirai mais pas sûre de le chroniquer.

Christian Lacroix – De fil en aiguille de Nadine Coleno (Editions du Regard)
Pénétrer quelques heures durant (univers d’un créateur, lui poser mille questions, (observer, s’essayer à sa pratique, n’est-ce pas là la meilleure manière d’aborder une oeuvre, de la comprendre, d’en apprécier pleinement la singularité ?
Des enfants vont à la rencontre d’un artiste, d’un architecte, d’un couturier ou d’un designer. Récit vivant et illustré de cette aventure, ce livre prend la forme d’un reportage commenté par un texte simple et informatif, agrémenté des réflexions les plus drôles, les plus inattendues ou les plus éclairantes des protagonistes. Les arts visuels et leurs techniques se dévoilent au fil de cette collection en un panorama de la création contemporaine.
Pas sûre de le lire, ça ne m’intéresse pas.

 

Thésée et le fil d’Ariane (Hatier Jeunesse)
Thésée est prêt à combattre le Minotaure pour sauver son peuple du cruel roi Minos. Mais comment le trouver dans l’immense labyrinthe d’où personne ne ressort ? La belle Ariane a une idée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *