Bilan lecture du mois de novembre 2019

Ce mois-ci fut un peu moins bon que le mois dernier, normal avec la reprise du boulot à plein temps, mais j’ai quand même pris beaucoup de plaisir à lire et je me suis moins prise la tête pour avancer dans mes lectures. je lisais à mon rythme quand mon travail me le permettait.
J’ai lu 10 livres (1 BD, 2 mangas et donc 7 romans).
Commençons sans plus tarder:

Coup de coeur
Coup de Cœur:


Image du Blog good-winry-18.centerblog.net
J’ai adoré:
 


Gif heureux
J’ai aimé:
 


Bonne lecture sans plus
Une bonne lecture, sans plus:


Image du Blog mangapournous.centerblog.net
Ça m’a laissée indifférente:
 

 


Image du Blog mangapournous.centerblog.net
Je n’ai pas aimé:

On arrive donc à un total de 2575 pages, ce qui est plutôt pas mal (48 en BD, 375 en mangas et donc 2152 pages en roman).


Bilan challenge :

Challenge Rougon-Macquart : 08/20

Challenge LEAF : 48/50

Pumpkin Autumn Challenge : 11/13

Challenge Coupe des 4 maisons : 20 lectures – 1140 points

Challenge Goodreads : 132/110

Challenge Réduit ta PAL à néant (illimité) : 42/70


Actuellement, je lis :
Le royaume évanoui
Laura E. Weymouth
(22%)


Actuellement, je joue sur PC à :

Matriochkas, tome 1 : Révélations – Christelle Da Cruz

Titre : Révélations
Saga : Matriochkas, tome 1
Auteur : Christelle Da Cruz
Éditeur : Plumes du Web
Format : E-Book
Nombre de pages : 344
Quatrième de couvertureDepuis près de soixante ans, le pouvoir appartient aux femmes. Une mystérieuse épidémie a lourdement décimé la population masculine et l’isolement des survivants a conduit à une réorganisation totale de la société.
Au cœur de la capitale, Gabrielle, chauffeuse de taxi, mène une vie sans histoire entre son boulot et ses amies. Un soir, au détour d’une course réalisée pour une riche cliente, elle va se retrouver plongée dans une intrigue inquiétante.
Qui est cet homme, évadé d’un pôle d’enfermement, qui ne cesse de la traquer ? Comment a-t-il pu atteindre la capitale sans être interpellé ? Autant de questions dont les réponses pourraient bouleverser l’ordre établi.

Quand le premier tome de Matriochkas a été annoncé en lecture commune du Plumes du Web Bookclub il y a quelques semaines, je me suis immédiatement inscrite, surtout que je l’avais dans ma PàL, qu’une amie me l’avait vivement conseillé et qu’il pouvait compter pour mon Pumpkin Autumn Challenge. Trois bonnes raisons d’y participer.

L’histoire se déroule en 2081, le monde est gouverné et peuplé exclusivement par les femmes. Gabrielle est chauffeur de taxi et est engagée pour conduire une femme dans des endroits inhabituels pour une femme de sa condition,et ce, à plusieurs reprises, afin de débusquer un homme. Chose impossible puisque les hommes ne vivent plus en société et sont enfermés dans des pôles. D’ailleurs l’héroïne n’en a jamais vu de sa vie, jusqu’au soir où elle croise le fugitif recherché par sa cliente. Pourquoi cette dernière le recherche-t-elle ? Qui est-il ? Comment en est-on arrivé à éradiquer les hommes de notre société ?
En parallèle, on a régulièrement des chapitres qui retracent les événements depuis 2017 ayant conduit à cette situation.

J’avoue que j’aime beaucoup cette société sans homme dépeinte dans ce roman, on s’y sent en sécurité : quand Gabrielle et son amie Viviane sortent, à aucun moment je n’ai peur qu’elles se fassent agresser, c’était plus serein et moins violent. Ce qui va s’avérer trompeur puisqu’on va en partie découvrir ce qui se passe dans les pôles et ce n’est pas joyeux.
J’ai adoré le côté science-fiction de ce roman. On sent que l’auteure maîtrise son sujet, rien n’est laissé au hasard, et sa plume est très agréable.

Le personnage de Gabrielle est attachant, celui de Rose également. J’ai un peu moins aimé Alexander, je le trouve un peu vide. Il est certes drôle et j’ai apprécié ses joutes verbales avec sa sœur, mais parfois, il est un peu lourd.
En ce qui concerne le côté romance, ça ne m’a pas trop dérangée, je ne suis toujours pas fan du genre : trop prévisible à mon goût. Et il y a quand même eu un moment où c’était trop : un battement calme dans l’histoire et plusieurs scènes d’amour/de sexe trop rapprochées, heureusement (pour moi), ça s’est rapidement tassé. Mais l’avant et l’après était bien dosé.

C’est une lecture que j’ai adorée et il va falloir que je me procure le second tome pour avoir le fin mot de l’histoire.

Challenge Coupe des 4 maisons :
Expecto Patronum (2ème année – semaine compte double du 25 novembre au 1er décembre) – Lire le premier livre d’un auteur – 40 points

Pumpkin Autumn Challenge :
Automne Astral – Songe d’une nuit d’automne (Couverture bleue)

La reine des neiges 2

Titre : La reine des neiges 2
Réalisateur : Jennifer Lee & Chris Buck
Date de sortie : 20 novembre 2019
Durée : 1h44
SynopsisPourquoi Elsa est-elle née avec des pouvoirs magiques ? La jeune fille rêve de l’apprendre, mais la réponse met son royaume en danger. Avec l’aide d’Anna, Kristoff, Olaf et Sven, Elsa entreprend un voyage aussi périlleux qu’extraordinaire. Dans La Reine des neiges, Elsa craignait que ses pouvoirs ne menacent le monde. Dans La Reine des neiges 2, elle espère qu’ils seront assez puissants pour le sauver…

Ça fait longtemps que je n’ai plus écrit de chroniques de films. Non pas que je n’en avais plus envie, c’est surtout que je n’avais plus l’énergie pour le faire l’an dernier et les rares fois où j’ai essayé, je trouvais mes textes vides et inintéressants. Je ne sais pas si cela va s’améliorer, mais je me sens enfin capable d’écrire davantage que de vagues platitudes.

Ce matin, on a été voir la reine des neiges 2. J’avais vu un des trailers cet été, mais il ne révélait rien de l’histoire : c’était une pauvre scène où Elsa essayait de dompter un océan. Du coup, ça a été une surprise totale.
Elsa entend un appel chanté. Elle essaie de résister, mais un soir, elle réveille par mégarde les esprits de la forêt enchantée. Quand ces derniers s’en prennent à Arendell, Elsa, Anna, Christophe, Sven et Olaf sont envoyés par le troll Grand Pabbie afin de découvrir la vérité sur le passé.

La trame de l’histoire est super intéressante et permet de connaître enfin le fin mot de l’histoire quant aux pouvoirs d’ Elsa : d’où ils viennent ? Pourquoi elle ? Quel est sont lien avec les esprits ?
Et surtout, qu’est-il arrivé aux parents d’Elsa et Anna ? Ça m’a fait sourire parce que du coup, ça court-circuite complètement les hypothèses de certains fans comme quoi les deux héroïnes de la reine des neiges seraient apparentées à Tarzan.

Si l’intrigue est sympathique, c’est beaucoup moins le cas des chansons. Tout était prétexte à chanter, même lors des événements les moins propices. Et je ne parlerai même pas à de celles que j’ai trouvé ridicules – ça m’a fait grincer des dents. Je suis habituée aux films d’animation chantés mais là, ça ne passait pas, ça faisait vraiment bouche-trou. C’est dommage.
Le second point qui m’a déplu, c’est Anna. Je l’ai trouvée chiante à toujours empêcher Elsa de faire ce qui doit être fait, à la distraire et à se mettre en danger alors qu’elle n’a aucun pouvoir. Sans compter qu’à un moment, elle est horrible avec ce pauvre Christophe, l’abandonnant sans penser un seul instant à lui.

Mon personnage préféré, c’était l’esprit du feu, il est trop chouuuuu ! <3 J’ai également aimé les autres esprits que ce soit Courant d’Air ou celui de l’eau. Les esprits de la terre m’ont laissée indifférente.

Dans l’ensemble, j’ai bien aimé, mais sans plus. Rien à voir avec le plaisir que j’ai pris en regardant le premier.

Lys, tome 1 : Pleine Lune – Katja Centomo & Antonello Dalena

Titre : Pleine Lune
Saga : Lys, tome 1
Auteure : Katja Centomo
Illustrateur : Antonello Dalena
Éditeur : Soleil
Nombre de pages : 48
Quatrième de couvertureNous sommes en 2050… rien ne semble avoir changé… Sauf peut être qu’il n’y a plus d’animaux. Le monde s’est transformé, le territoire vaincu par l’avancée de la mer est meurtri par les calamités climatiques ; la société riche vit protégée dans de grandes métropoles-pilotis écologiquement propres d’où il vaut mieux ne pas sortir. Pourtant, la vie quotidienne de Lys, une fille de 15 ans, partagée entre l’école, les amitiés et les premiers amours, ne semble pas très différente de celle de notre temps… Rien n’est différent, vraiment ? Sauf ce qui lui arrive les nuits de pleine lune…

Ma fille a emprunté les deux premiers tomes au CDI de son collège. Elle ne lit pas souvent de bande-dessinées, donc que son choix se soit porté sur cette histoire, ça ne pouvait que titiller ma curiosité, d’autant qu’elle m’a résumé la chose en me disant que ça devrait me plaire, que l’héroïne parlait aux félins.
Alors je ne sais pas où elle a pêché ça parce que ce n’est pas ça du tout… Enfin, y a un petit peu de ça quand même, mais c’est un détail très vague de l’histoire. A-t-elle extrapolé à cause de la couverture ? Une copine lui a-t-elle raconté ça ? Je ne saurais dire…

L’héroïne, Lys, invite son amie à venir manger chez elle,ce qui permet à la blondinette de découvrir la maison et l’univers de Lys : elle fait la chasse aux trafiquants d’animaux. Et c’est loin d’être le seul secret que la jeune fille cache.
Dit comme ça, ça fait un peu vide niveau scénario, ce n’est pourtant pas le cas. Le contexte est vraiment intéressant : les différents changements climatiques ont transformé la face du monde comme les océans ont inondé des villes, les animaux ne vivent pas avec les humains et sont devenus rarissimes, etc. Malheureusement, j’ai trouvé que la trame était mal amenée. D’ailleurs c’est également le cas pour l’intrigue en général. Et puis, les transitions sont maladroites : j’ai dû relire certains passages plusieurs fois parce que je ne comprenais pas comment on en était arrivé là.
Les dessins sont sympas mais m’ont trop fait penser à des dessins animés américains (un mix entre Winx, Totally Spies, Monster Allergy – et pour cause, les auteurs ont travaillé sur cette dernière série).

Ma fille a beaucoup aimé, ce n’ est malheureusement pas mon cas pour toutes les raisons que j’ai précédemment citées. C’est dommage parce que le pitch avait du potentiel.

Malenfer, tome 2 : La source magique – Cassandra O’Donnell

Titre : La source magique
Saga : Malenfer, tome 2
Auteur : Cassandra O’Donnell
Éditeur : Flammarion
Nombre de pages : 247
Quatrième de couverture : Après avoir combattu et vaincu la part sombre de Malenfer, Gabriel et Zoé doivent faire face à une nouvelle épreuve : les deux enfants découvrent le terrible secret qui entoure leur naissance. Ils vont bientôt prendre une décision qui changera à tout jamais leur destin et celui des terres magiques… Gabriel et Zoé perceront-ils enfin les mystères de la forêt magique Malenfer ?

Cela fait presque deux ans que j’ai lu le premier tome de cette saga et comme à chaque fois que je mets autant de distance entre deux volumes, je ne me souviens pas des détails du précédent. J’ai surtout conservé la sensation que c’était une lecture géniale.
Ce second tome m’a laissée une impression étrange : il se passe très peu de choses, l’histoire se passe en peut-être deux ou trois jours et le roman se lit super vite.

L’esprit de Gabriel s’est lié à celui du dragon Elzmarh, et ce, pour un court laps de temps. Même quand le garçon revient dans son corps, il reste en relation l’un avec l’autre,ce qui est bien pratique quand le sorcier-lune Batavius l’entraîne en vue de passer son Ténérit,une cérémonie qui fera du Gabriel un sorcier-lune.
De son côté, Zoé va à l’école et se voit confrontée à la soudaine mauvaise humeur de sa prof Cranechauve. Elle vit des choses de son côté avec Morgane, Ézéchiel et Thomas, mais rien de vraiment palpitant, pourtant les événements qu’elle vit sont capitaux pour la suite du récit et offrent l’occasion de révéler au lecteur des informations cruciales comme la raison pour laquelle Zoé et Gabriel ont des pouvoirs alors que ce n’est pas le cas de leurs parents ni de les habitants de Wallangar ou que fait l’équipe de non-humains à l’école et pourquoi cachent-ils leur véritable apparence ?

J’ai un peu moins aimé ce tome-ci, principalement parce qu’il était moins angoissant que le précédent et j’ai trouvé ça dommage. Ça ne m’a pas empêchée de le lire à la vitesse grand V, moins de deux jours alors que je travaillais.
J’ai quand même bien apprécié cette lecture et j’ai hâte de découvrir ce que nous réserve le troisième.

Challenge Coupe des 4 maisons :
Botruc (Chasse aux animaux fantastiques) – Un livre avec une forêt sur la couverture – 40 points

Pumpkin Autumn Challenge :
Automne Enchanteur – Mon voisin le kodama (Forêt)