Casse-noisette et les quatre royaumes

Titre: Casse-noisette et les quatre royaumes
Réalisateurs: Lasse Hallström, Joe Johnston
Casting: Mackenzie Foy, Jayden Fowora-Knight, Keira Knightley, Helen Mirren, Morgan Freeman, etc.
Durée: 1h39
Genre: Conte fantastique
Synopsis: Tout ce que souhaite Clara, c’est une clé. Une clé unique en son genre, celle qui ouvrira la boîte contenant l’inestimable cadeau que sa mère lui a laissé avant de mourir.
À la fête de fin d’année organisée par son parrain, Drosselmeyer, Clara découvre un fil d’or qui la conduit jusqu’à cette précieuse clé … mais celle-ci disparaît aussitôt dans un monde étrange et mystérieux. C’est dans ce monde parallèle que Clara va faire la connaissance d’un soldat nommé Phillip, d’une armée de souris, et des souverains de trois Royaumes : celui des Flocons de neige, celui des Fleurs et celui des Délices.
Pour retrouver cette clé et restaurer l’harmonie du monde, Clara et Phillip vont devoir affronter la tyrannique Mère Gingembre qui vit dans le quatrième Royaume, le plus sinistre d’entre tous…

Ça fait des mois que j’avais vu la bande-annonce de ce film, je savais qu’il devait sortir à la veille du mois de décembre et je tenais absolument à y emmener ma fille parce qu’il semblait beau.
Et sur ce point, je ne me suis pas trompée, les décors sont féeriques à souhait.
Bon, pour le scénario, ça ne casse pas trois pattes à un canard, d’autant que la fin était largement prévisible, j’ai rapidement trouvé qui était le vilain de l’histoire.

Clara et sa famille vivent le premier Noël sans leur mère, décédée quelques mois auparavant. Cette dernière avait malgré tout prévu des cadeaux pour ses trois enfants. Clara reçoit un œuf fermé par une serrure à goupille, mais sans la clé. Lors d’un bal organisé par le parrain de l’héroïne, les enfants doivent suivre un fil qui les mène à leur cadeau respectif. Clara suit sa cordelette jusqu’à une forêt enneigée de sapin et y voit la clé, mais au moment où elle essaie de l’attraper, une souris s’en empare.
Après une course poursuite et la rencontre avec le soldat Casse-noisette, Clara découvre le palais et les quatre royaumes.

Donc visuellement, rien à redire, il est magnifique.
Les personnages sont sympathiques : ça faisait longtemps que je n’avais plus vu Morgan Freeman dans un film, c’était chouette de retrouver son jeu… et j’ai toujours autant de mal avec Keira Knightley, y a un truc qui ne passe pas avec elle. Je n’ai pas réussi à me faire une idée sur Clara, je crois que j’aime bien le jeu de l’actrice mais je n’en sui spas certaine.
Ça s’est laissé regarder, sans plus.

Création de coussins sensitiv

Cette année, pour la Saint-Nicolas de ma filleule de quelques mois, j’avais commandé des livres. Malheureusement, ils ne sont pas arrivés à temps. Argh ! -_-
Du coup, il m’a fallu un plan B…
Que pouvais-je faire en une journée pour une toute petiote ? Avec quoi un bébé peut-il jouer à cet âge ? Et que puis-je fabriquer ? Réfléchis, réfléchis, réfléchis…
En l’espace d’une douche, j’avais ma réponse : ce n’est pas comme si c’était vraiment difficile, après tout, ce n’est qu’une extension de mon travail !
A cet âge et jusqu’à deux voire trois ans, des coussins sensitiv sont l’idéal.
Du coup, j’ai passé mon dimanche à coudre et voici le résultat :

1. Pour les fabriquer, il suffit de couper 12 morceaux de tissus aux dimensions 11x11cm.
L’idéal est de choisir différentes matières : tissus normal, nid d’abeille, jean, éponge, satin, etc.

2. Ensuite, j’ai pris des feuilles de feutrines de différentes couleurs pour les motifs :
une pomme verte, des points verts et violets, des lignes blanches et des lignes ondulées grises.

3. Puis, j’ai collé les motifs sur du tissu normal et sur le jean, avec un pistolet à colle.
Mais comme je suis obsédée par la sécurité (déformation professionnelle oblige), je les ai cousus afin d’être certaine qu’il n’y ait pas d’accident…
Deux précautions valent mieux qu’une.

4. Après cela, j’ai replié les bords du tissu et j’ai cousu les coussins sur la bordure extérieure. J’ai laissé un petit trou afin de les fourrer.
J’ai décidé d’y mettre de la farine, de la semoule fine, du riz, des pâtes mini-coude qui en prime font du bruit quand elles s’entrechoquent, et du rembourrage.
Puis j’ai fermé les trous laissés pour le garnissage.

Et voilà 6 superbes coussins faits mains. Une journée entière de travail, mais le résultat m’a beaucoup plu ! Il faudra que je renouvelle la fabrication pour mon usage professionnel.

Vacances 2018

Bonjour,

un passage rapide pour prévenir que Le Manège de Psylook prend des vacances pour deux voire trois semaines 🙂
Je lirai probablement – si c’est le cas, vous aurez les chroniques à mon retour – ou probablement pas – et le blog sera vide un peu plus longtemps. Surprise !

Je file boucler mes bagages. Bonnes vacances à tous ^_^
Et à bientôt.

Joyeux Noël 2017

Bonjour,
ça y est, c’est le grand jour que petits et grands attendent avec impatience depuis quelques semaines.
Avez-vous bien réveillonné ?
Avez-vous passé un super moment avec les gens que vous aimez ?
Avez-vous été gâté, au passage ?
 
Céleste et moi vous souhaitons un Joyeux Noël, plein de joie et de rires.

Truffes au chocolat – Recette

Habituellement, en période de Noël, on fait des bredeles avec les enfants mais déjà, ça prend vachement de temps et d’énergie, et en plus, quoiqu’on fasse, il n’ont jamais la forme désirée et sont toujours bancales – certes très bons mais ils ne ressemblent à rien et j’ai toujours la sensation que cela déçoit les enfants.
Donc cette année, j’ai changé : on a fait des truffes au chocolat, ça prend beaucoup moins de temps et les enfants ont pu tout faire de A à Z, du moins sous surveillance.
C’est une activité qu’on faisait avec ma mère et mon frère quand on était petit, et ce, chaque année en période de Noël : la recette était un temps sur les boîtes de Nesquick et on a été très déçus quand ils ont arrêté de l’y mettre parce qu’on n’avait pas noté la recette et à l’époque, on ne trouvait pas tout sur internet comme maintenant – j’en garde un super souvenir et j’avais envie de partager ça avec les loulous.

Ingrédients :

  • 300g de chocolat noir
  • 100g de beurre
  • 2 jaunes d’œufs
  • 125g de sucre glace
  • 1 cuillère à soupe de lait
  • 4cl de crème liquide
  • chocolat en poudre Nesquick

Cassez les 300g de chocolat noir en petits morceaux et les mettre dans une casserole.
Ajoutez le lait et laissez fondre à feu doux. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse.
Ajoutez le beurre en copeaux.
Mélangez bien en insérant les 2 jaunes d’œufs et la crème liquide.
Incorporez le sucre glace. Fouetter.
Mettez la préparation dans un saladier puis deux heures au frigo.
Quand la pâte est dure, formez de petites boules de la taille d’une bille et roulez-les dans le chocolat en poudre.
Conservez-le au frais jusqu’à dégustation.

Ce fut une activité plaisante et les enfants qui n’aimaient pas les truffes enrobées de chocolat amer ont adoré cette version.