Joyeux Halloween 2010

Comme chaque année, on se mets au gout du jour! Il m’a manqué le temps autant que l’envie de changer le skin du site, pourtant, j’ai quand même décidé d’écrire cet article pour vous souhaiter de passer un bon Halloween! Il est vrai que chez nous, cette “fête” a bien peu d’importance, et ce n’est pas faute d’avoir essayé de l’instaurer en France, mais bon… Ça n’a pas pris, et c’est dommage, c’est une occasion loupée de s’éclater juste avant la morosité qu’est la Toussaint, aussi bien pour les enfants qui adorent se déguiser que chez les adultes qui aime aussi porter des déguisements, ou se réunir ou faire la fête… Bref, si beaucoup n’en profite pas, ce n’est pas mon cas, et c’est parti ce soir pour une petite bouffe et soirée entre amis avec pour thème les traditionnels monstres, sorcières, chats noirs, etc… Peut-être que cela nous réservera des surprises… qui sait!

Maintenant, un ‘tit chouille d’histoire, je savais que cette fête prenait ses origines dans le folklore celtique. Et en cherchant sur Wikipédia, j’ai découvert qu’en Irlande, cette fête religieuse portait le nom de Samain… Et ce nom de Samain me dit trop quelque chose, je suis certaine que j’ai entendu ce nom dans Supernatural (avec le beau Jensen Ackles :D, non, je ne bave pas là ^^) mais impossible de me rappeler s’il était utilisé correctement: nom d’une fête, nom d’un démon? il me semble que c’était plutôt le second, mais j’ai des doutes… Bref, cessons toute digression pour nous recentrer sur le sujet… ou pas… Pas grand chose de plus à dire sur Halloween…

Par contre, comme j’aime les légendes, et que j’ai bien sûr pu en lire sur le thème à mes enfants, j’avais envie d’en connaître la version non édulcorée de Jack O’Lantern, probablement un des personnages les plus connus associé à cette nuit d’Halloween… Alors lançons-nous ^^: d’après le conte Irlandais, Jack O’Lantern était un horrible homme, avare, ivrogne, méchant et égocentrique. Un soir, alors qu’il était à la taverne, le diable vint chercher son âme. Malin et fourbe, Jack demanda au diable de lui offrir un dernier verre avant de le suivre en enfer. Le diable (bon sang qu’il est stupide) accepta et se transforma en pièce. Jack se saisit de lui et l’enferma dans sa bourse dont il ne put sortir étant donné qu’elle avait une serrure en forme de croix… Jack accepta de le libérer à condition qu’il lui laisse un an de plus à vivre. Le diable accepta. Douze mois après, Jack piégea à nouveau le diable (qu’il est nul) sur un arbre (ça me déprime, tiens!). Mais Jack fut bien puni parce que lorsqu’il mourut, le 31 octobre, le paradis lui fut refusé et le diable ne le laissa pas entrer en enfer. O’Lantern réussit quand même à convaincre le roi des enfers de lui donner un morceau de charbon ardent pour éclairer son chemin dans le noir. Il plaça le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et fut condamné à errer sans but, jusqu’au jour du jugement dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *