L’alchimiste

J’ai fini il y a deux soirs l’alchimiste de Paulo Coelho. J’ai un peu trainé sur ce bouquin alors qu’il me plaisait bien pour la simple et bonne raison que je ne le lisais que dans mon bain, sachant que je n’en prends pas souvent… Bref, passons au choses sérieuses: c’est un livre qui se lit bien, qui est distrayant. j’ai beaucoup aimé le début, mais la fin nettement moins, le coup du je dialogue avec le Vent et le Soleil… Bof… non pas que le fait de parler avec les éléments n’auraient pas pu être intéressant, mais c’est surtout que le dialogue était assez insignifiant… Mais malgré cela, j’en garderai un bon souvenir: le périple du berger jusqu’à son départ de l’oasis m’a vraiment plût…

Résumé: Santiago, un jeune berger andalou, suite aux conseils d’un roi légendaire, part à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides. Lorsqu’il rencontre l’Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son coeur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve. Merveilleux conte philosophique destiné à l’enfant qui sommeille en chaque être, ce livre a déjà marqué une génération de lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *