Départ classe verte

Ça y est, le petit est parti avec sa classe ce matin pour sa petite semaine de classe verte. On a passé du temps à tout préparer: les différents achats nécessaires à finaliser son trousseau, l’étiquetage de samedi ou, malgré ma migraine, mal de nuque itou, j’y ai passé 3 longues heures, la préparation du sac et le topo avec le petit pour qu’il sache quand même où trouver ses différentes affaires… Et ce matin, c’était le grand moment: petite nuit pour lui comme pour moi (si lui l’excitation l’a fait rester éveillé trop tard, moi, c’était la peur de lui avoir oublié un truc important -passé toute la nuit à comptabiliser les affaires mises dans le sac de voyage, se réveiller toutes les deux heures en se disant qu’on a oublié ÇA et une fois réveillé: “ah ben non, je l’ai mis ce truc-là” -_-‘), petit mal de ventre pour le petiot qui m’a fait me tordre les boyaux (“non, ne sois pas malade, ne sois pas malade!”).

Puis le grand départ vers l’école, pas de stress avec lui, juste avec la petiote qui elle trouve juste ce moment là pour faire caguer (comme dirait l’autre!): les chaussures me font mal, trop fatiguée pour marcher vite, pas envie de faire d’effort! Grrrrrrrrrrrr! Encore un bon moment pour mettre les nerfs à vif et raviver ma douleur cervicale! 🙁 Et là, moment de la séparation où elle lui fait un gros bisous et ne le lâche pas… On n’est pas arrivé là! Mais ouf, on réussit enfin à la laisser dans sa classe pendant qu’on accélère vers l’école du gamin pour être à l’heure! Et là… heureusement, tout le monde est là! et maman reste seule comme une conne avec le sac de 15 kg pendant que le petiot va retrouver ses copains -_-‘! A peine sept ans et déjà ingrat… mais par la suite, il a été cool, je l’ai amené au car pour déposer son sac super lourd et là, il s’est prêté sans rechigner aux petits bisous de départ et autres neuneuteries de départ, alors qu’il mourrait d’envie de retrouver ses copains… Et hopla: direction Clairsapin!

En tout cas, j’espère qu’il va bien s’amuser… moi en tout cas, j’aurai pas le temps de m’ennuyer, je me suis blindée la semaine, et les rares matinées de repos, je me coltine la préparation de la prochaine classe verte de la petiote semaine prochaine, et rebelote!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *