Piscine et agrément

Je vais tenter d’écrire un peu, sachant que je suis totalement cassée… donc espérons que je ne ponde pas n’importe quoi! Cet après-midi, comme les deux vendredis précédents, j’ai accompagné la classe de mon garçon à la piscine. La première fois, j’ai juste été simple accompagnatrice donc j’ai passé une bonne heure à l’étage à regarder les petiots patauger dans l’eau. La seconde fois, j’ai assisté quelqu’un avec la cage… Donc ça n’a pas été trop compliqué.

Cette fois-ci, je me suis occupée seule d’un groupe, et comme c’est le dernier jour d’école avant la classe verte, autant dire qu’ils n’avaient rien envie de faire. Je les ai donc entrainé comme j’ai pu à passer dans la cage, à prendre un grand bol d’air avant de plonger la tête sous l’eau et de souffler pour faire de grosses bulles. Par la suite, ils ont eu envie de nageouiller avec les planches… et à partir de là, pas moyen de leur faire faire quoi que ce soit d’autant qu’on m’avait confié une petite fille qui avait peur de l’eau donc bloquée à la cage avec la petiote. Puis une des enseignantes m’a conseillée de lui faire faire le tour de la cage en marchant, on l’a fait. Ensuite, j’ai suivi les conseils qu’on me donnait en l’encourageant à descendre dans l’eau jusqu’aux épaules. Voyant qu’elle participait de bon cœur malgré sa peur, j’ai un peu corsé le jeu en passant dans la cage, à travers les barreaux, à passer au dessus, là, j’ai senti qu’elle prenait confiance, donc j’en ai profité et l’ai poussée un peu plus, je lui ai demandée si elle voulait marcher avec une planche, au début, c’était dur, puis elle a pris bien davantage confiance et m’a même lâchée la main pour marcher seule dans l’eau. Ensuite, je l’ai encouragée à lever davantage les pieds: d’abord un, puis le second et on a fini avec les deux, elle était un peu angoissée mais très volontaire, et motivée par mes encouragements. Bien sûr, je surveillais les autres du coin de l’œil, donc ça ma demandé beaucoup de concentration. Et puis j’ai continué avec la petite à avancer dans l’eau en faisant de grandes enjambées, je l’ai senti vraiment stressée, mais elle s’est prêtée au jeu, et c’était vraiment super pour elle comme pour moi de voir les efforts qu’elle faisait. Par la suite, on a ôté la planche pour passer à la frite, mais là, pas top, elle a pris peur et me tenait fermement les mains. C’est dommage que je n’ai pas pu continuer, il était l’heure de sortir, donc on a poussé les enfants à tous sortir de l’eau pour aller se doucher et c’est ce moment là qu’a choisi le conseiller pédagogique pour apparaître afin de faire passer le boléro à certains enfants qui attendaient sa venue depuis presque deux heures…

J’ai été agréablement surprise parce qu’il était vraiment sympa. Il a fini avec les enfants et m’a fait passé l’agrément: un saut dans l’eau (j’ai voulu plongé, mais j’avais oublié que le rebord là-bas était si haut, et mon dernier plongeon a été tellement douloureux -il y a 15 ans, quelques mois après un sacré accident de voiture- donc j’ai opté pour un saut) puis une longueur en nage sur le ventre, une seconde longueur en nage sur le dos, la planche puis l’étoile. Autant dire que j’ai fait super vite parce que je mettais tout le monde en retard et j’ai bien entendu réussi l’agrément avec brio! Ouiiiii! je l’ai à vie maintenant et je pourrai accompagner les groupes scolaires de mes enfants à la piscine chaque fois que l’occasion se présentera! J’en suis contente, soulagée, et surtout, surtout, super fatiguée…

Quant à la piscine à laquelle on va, parlons-en, d’ailleurs, j’aurai peut-être même dû commencer par là: comme beaucoup des écoles du centre ville, on va aux bains municipaux de Strasbourg (existant depuis 1908, je pourrai en faire un historique, mais on en trouve plein sur le net, je vous laisse en apprécier les images tout au long de cet article! :D). J’adore cet endroit! L’eau est certes un peu froide, surtout quand il fait chaud dehors, le bassin est de taille normal, mais le cadre est vraiment grand: de chaque côté, des cabines vétustes en bois pour se changer sur deux étages, ce qui fait que le plafond est haut, les courants d’air nombreux, etc… Mais peu importe, c’est un lieu que j’aime beaucoup parce que c’est là-bas que je pratiquais mes cours de natation à l’école primaire. D’abord en bonnet rouge, après en bonnet bleu… L’accueil, les vitraux, bref, le cadre tout autour m’a toujours fasciné, de plus, c’est là que mon père allait tous les dimanches pendant de nombreuses années pour nager un peu, pour moi, cette piscine contient un peu de mon histoire, surement comme beaucoup d’autres histoires, j’imagine! Donc j’affectionne particulièrement cette piscine, et je suis contente que mes enfants (pour le moment un seul, oui, bon, d’accord! :P) y aillent également! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *