“Sur des aventures que je n’ai pas eues” – Lucien

Sur des aventures que je n'ai pas eues - LucienTitre:Sur des aventures que je n’ai pas eues”
Auteur: Lucien
Éditeur: Folio
Nombre de pages: 84
Quatrième de couverture:

Lucien, mû par le «désir de choses nouvelles», se lance dans une surprenante épopée aux confins du monde connu. Il rencontrera des femmes-vignes aussi enivrantes que des sirènes et de redoutables Cavaliers-Vautours. Avant d’être avalé par une baleine géante abritant des terres cultivées et d’étranges habitants, il participera à une guerre absurde entre habitants du Soleil et de la Lune, où s’affrontent Salades ailées, Lances Puces et Bombardiers-d’ail… Lucien, en précurseur de Rabelais, Cyrano de Bergerac et Voltaire, se moque avec truculence des travers des hommes : un grand éclat de rire!

Je voulais remercier les éditions Folio et la team Livraddict pour ce partenariat; ça a été une sympathique découverte.
Lorsque j’ai lu le résumé de ce livre, j’ai tout de suite su que je tenais à le lire. Il me semblait un peu fou et dépaysant et c’est ce que je cherchais dans cette œuvre, quelque chose de frais pour un été qui s’annonçait caniculaire.

Je n’ai été qu’à moitié déçue: le petit grain de folie est loin d’être aussi poussé que ce que j’espérais, mais il tient ses promesses quant à un dépaysement total. J’ai beaucoup aimé voyager avec le narrateur et son équipage sur leur navire flottant puis volant.
Il n’y avait que peu de descriptions, au vue du nombre de pages rien d’étonnant, pourtant, l’essentiel est dit: on peut ainsi se faire une idée suffisamment juste des peuples qu’on a pu rencontrer sans s’appesantir sur des détails qui aurait pu alourdir la lecture de ce voyage.

Je déplore quand même quelques points :
– on n’a pas le temps de s’attacher aux personnages quel qu’ils soient étant donné que le récit file à toute allure;
– par moment, j’ai eu l’impression assez forte que c’était un peu trop inspiré de l’Odyssée d’Homère -et ce n’est pas seulement dû aux nombreuses références à cet auteur qui m’ont donné cette impression; je pense que c’est voulu, mais du coup, je trouve que ça manquait parfois d’authenticité;
– et je n’ai pas aimé l’arrêt au pays des héros, ça m’a un peu ennuyé.

Par contre, j’ai beaucoup aimé les explications en fin de livres qui nous éclairent sur les références citées tout au long du récit: on trouve pas mal d’allusions à d’obscures légendes grecques ou des détails qu’on n’a pas forcément retenu de certains mythes connus. Le style de l’auteur est fluide et agréable, j’ai d’ailleurs été surprise de découvrir qu’il avait vécu en 120 après J.-C., j’aurai davantage dit qu’il était contemporain.
Le récit est frais, rapide et j’ai vécu un agréable voyage.

En gros, j’ai bien aimé “Sur des aventures que je n’ai pas eues” et si vous voulez vous changer les idées ou une lecture pas prise de tête, c’est le livre idéal pour cela.

1 réflexion sur « “Sur des aventures que je n’ai pas eues” – Lucien »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *