Un avion sans elle – Michel Bussi

Un avion sans elle - Michel BussiTitre: Un avion sans elle
Auteur: Michel Bussi
Éditeur: Presses de la cité
Nombre de pages: 533
Quatrième de couverture:
23 décembre 1980. Un crash d’avion dans le Jura. Une petite libellule de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent. La justice tranche : elle sera Émilie Vitral. Aujourd’hui, elle a 18 ans, la vie devant elle mais des questions plein la tête. Qui est-elle vraiment ?
Dix-huit ans que Crédule Grand-Duc, détective privé, se pose la même question. Alors qu’il s’apprête à abandonner, la vérité surgit devant ses yeux, qu’il referme aussitôt, assassiné.
Il ne reste plus qu’un vieux carnet de notes, des souvenirs, et Marc, son frère, pour découvrir la vérité..

C’est ma seconde lecture pour le challenge ABC 2014.
J’ai commencé cette lecture sur les chapeaux de roues. J’ai adoré le début, j’avais énormément de mal à arrêter ma lecture et j’étais embêtée lorsque mon emploi du temps ne me permettait pas de la reprendre. Le style d’écriture de l’auteur est très agréable; j’ai beaucoup apprécié découvrir les différents protagonistes à travers les yeux d’autres personnages, l’idée était bonne, ça nous donne une vision extérieure qui permet au lecteur d’avoir une vue d’ensemble et de s’interroger sur les relations, l’identité et le passé des personnages. J’ai tout autant apprécié l’idée de découvrir le journal d’enquête du détective privé Crédule Grand-Duc.

Un avion sans elle PocketPar contre, vers le milieu, j’ai trouvé que ça piétinait et tirait trop en longueur -sachant que c’était un passage obligé dû au piétinement de l’enquête et que dès le début de lecture du journal de Grand-Duc, on est prévenu; mais ce qui a rajouté à ma frustration, c’est que très vite, j’ai supposé qui elle n’était pas, du coup, l’histoire avait un peu perdu de son attrait pour moi. Suite à cela, j’avais moins envie de me reprendre ma lecture; en revanche, dès que je me replongeais dedans, c’était un vrai plaisir.
Quant à la fin, les cent dernières pages environ m’ont à nouveau accroché, Malvina et Marc s’affrontent davantage et leur relation s’étoffe, sans compter qu’on a forcément toutes les réponses à nos questions ce qui donne une sensation d’achèvement à cette œuvre et ça m’a plu.

Je suis donc assez mitigée quant à cette lecture. Il y avait quelques longueurs mais je l’ai malgré tout bien aimé.

Je passe à 2/26
challenge-bannièreABC2014-complet

5 réflexions sur « Un avion sans elle – Michel Bussi »

  1. j’ai à peu près le même avis que toi j’ai trouvé certain passage beaucoup trop long .. on s’attend à une révélation et au final je n’été jamais satisfaite sinon j’ai aimé dans l’ensemble mais loin du coup de coeur

  2. En premier je suis contente de découvrir ton avis, je suis désolée qu’il y ait eu des “turbulences” lors de ta lecture, on n’a pas atterri dans le même aéroport, le tien mitigé et le mien coup de coeur, mais c’est tellement bien de partager nos sentiments, on découvrir la sensibilité de chacun et on apprend à se connaître mieux (sur un point de vue littéraire du moins).
    D’autres lectures nous attendent pour 2014 ça tombe bien 😉

  3. @Emilie: ça me rassure, j’avais lu beaucoup d’avis coup de cœur, j’avais peur d’être un peu une extra-terrestre ^_^

    @Nymou: c’était pas un coup de cœur comme pour toi, mais malgré les longueurs, j’ai quand même bien aimé 🙂
    Je suis quand même contente de l’avoir lu, merci pour ta chronique qui m’a permis de tenter cette lecture ^_^

  4. Au départ ça n’a pas été un coup de coeur, bien que la lecture était agréable et que j’avais hâte de connaître le fin mot de l’histoire, qui est-donc Lylie ??? Mais la fin a remonté mon avis sur cette lecture, j’ai adoré ! Je retenterai peut-être l’auteur avec Nymphéas noirs.

  5. Coucou Lylou, merci d’être passée ^_^
    je comprends tout à fait l’envie de connaître la suite que t’a procuré cette lecture. Et comme toi, j’aimerai bien tenter Nymphéas Noirs pour voir ce que ça donne 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *