Imagine – Charlotte Bellière & Jan De Haes

Imagine - Charlotte Bellière & Jan De HaesTitre: Imagine
Scénario: Charlotte Bellière
Illustrations: Jan De Haes
Éditeur: Alice Jeunesse
Nombre de pages: 32
Quatrième de couverture:
J’ai un ami de rêve.
Mais un rêve peut-il durer toute une vie ?

Je remercie tout d’abord Babelio ainsi que les éditions Alice Jeunesse pour la confiance qu’ils ont placée en moi en me permettant de découvrir ce charmant petit album.

Alors d’abord, si vous avez envie de découvrir cet album, je vous conseille d’éviter d’en lire les résumés qu’on trouve sur le net, parce que, malheureusement, ils dévoilent toute l’histoire et notamment la façon dont l’héroïne, Oriane va palier au problème de son doudou. Et c’est frustrant de ne pas avoir l’agréable surprise que nous réserve les dernières planches.
Imagine, c’est l’histoire d’une petite fille qui grandit avec son doudou et vit avec lui des aventures palpitantes jusqu’au jour ou celui-ci ne se “réveille” plus et tout s’arrête laissant la fillette désemparée. Elle tente alors d’interroger son entourage.
Et je m’arrêterai là pour le résumé, j’en ai dit suffisamment.

J’ai beaucoup aimé les illustrations : elles sont très douces, les couleurs en sont chaleureuses. J’ai adoré la façon dont les aventures sont peintes, séparant vie réelle en premier plan et ombre d’aventure imaginaire en arrière plan, et vice-versa.
Pour le texte, j’ai un peu moins aimé. Je m’attendais, surtout avec ce titre et ce que j’en savais de l’histoire, à ce qu’il soit beaucoup plus poétique, jouant sur les images et les sonorités des mots ; mais finalement, je l’ai trouvé très terre à terre, trop, en fait. C’est dommage.

Imagine - Grand chêneDans l’ensemble, ça m’a bien plu. Je l’ai lu avec ma fille qui a adoré surtout la fin… La dernière planche et toutes les possibilités qu’elle nous ouvre l’a enthousiasmée. On a passé du temps à l’éplucher et elle en a été toute folle.
Je pense qu’il est important de le lire à des enfants de plus de 3 ans pour qu’ils comprennent toutes les subtilités du monde de l’imaginaire, ce qu’on perd en grandissant mais aussi ce qu’on gagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *