Le Baiser du Fer – Mercy Thompson 3 – Patricia Briggs

Le baiser du fer - Patricia BriggsTitre: Le Baiser du Fer
Saga: Mercy Thompson, tome 3
Auteur: Patricia Briggs
Éditeur: Milady
Nombre de pages: 410
Quatrième de couverture:
“Je retroussai mes babines pour lui donner une bonne vue de mes crocs. J’avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j’étais néanmoins un prédateur…”
La forme de Mercy Thompson est peut-être changeante, mais ce n’est pas le cas de sa loyauté. Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l’innocenter, qu’il le veuille ou non.
Le coeur de Mercy , quant à lui, est à l’image de la nature de sa propriétaire : partagé. il balance entre deux loups-garous. Or, ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si elle ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s’en chargeront peut-être pour elle…

Voici le troisième tome de la saga Mercy Thompson. Ça faisait longtemps que je tenais à le lire mais je ne prenais pas le temps. Là, c’est fait et il ne m’a fallu que 3 jours pour le dévorer.
Contrairement aux deux premiers, celui-ci est beaucoup plus lent à démarrer. On entre immédiatement dans le feu de l’action et dans l’intrigue du livre, pourtant, ça n’a réellement bougé qu’à partir de la page 300 environ. Ce n’est pas qu’on s’y ennuie, mais l’enquête pour découvrir qui a tué les faes et qui les a vengé pour ces crimes piétine. Ça tourne en rond sans véritable évolution même si on a quelques indices et qu’il m’a été facile de deviner le coupable.
Par contre, du côté vie privée, il y a du changement autour de Mercy notamment dans sa relation Samuel-Adam ce qui est appréciable, le triangle amoureux ne s’éternise pas ce qui me va très bien.

J’ai adoré ce volume mais probablement moins que les deux premiers en raison du début trop lent principalement. J’ai un peu été déçue par le monde des faes, je m’attendais à une plongée plus profonde dans leur monde, j’espérais que ça tourne un peu plus autour des contes mais ça reste très succinct malheureusement ; il y a bien quelque chose, mais pas assez poussé à mon goût. Par contre, j’ai grandement apprécié la présence d’objets magiques, la petite histoire qui va bien avec -mais trop courte- ainsi que leur utilisation multiple mais cela vient un peu trop tard. Dommage !

Si ce dernier détail m’a un peu gâché le plaisir, ce n’en est pas au point d’avoir rendu ma lecture décevante, pas du tout. J’en ai apprécié chaque page, chaque événement ; j’ai aimé suivre Mercy Thompson, les 100 dernières pages ont été fabuleuses, stressantes à souhait, douloureuses par moment, et parfois, ça m’a fendu le cœur.
Point positif pour moi, j’ai les prochains, je pourrai donc les lire quand bon me semble ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *