La gargouille qui partait en vadrouille – Joris Chamblain & Lucile Thibaudier

Enola et les animaux fantastiquesTitre:  La gargouille qui partait en vadrouille
Saga: Enola et les animaux extraordinaires, tome 1
Auteur: Joris Chamblain
Illustrateur: Lucile Thibaudier
Éditeur: Editions de la Gouttière
Nombre de pages: 32
Quatrième de couverture: Une gargouille malicieuse se plaît à arroser les gens qui traversent le parvis de l’église, église dont elle est censée décorer la façade. Ce qui a le don d’agacer le curé de la paroisse qui envisage de détruire la statue incommodante.
Heureusement, Igor, le sonneur de cloches, parvient à convaincre le saint homme qu’une vétérinaire peut certainement les aider, eux… et cette pauvre gargouille qui a forcément ses raisons d’importuner son monde.

Le style de Lucile Thibaudier est tellement reconnaissable que lorsque j’ai vu cette bande-dessinée dans le bac de la bibliothèque, je me suis précipitée dessus et combo gagnant, c’est Joris Chamblain au scénario, et si ça ne vous parle pas, ils sont les auteurs de Sorcières Sorcières que j’avais adorées. J’avais donc particulièrement envie de découvrir cette nouvelle série.

La gargouille qui partait en vadrouille p 12Cette BD n’a que 32 pages pourtant, elle est aussi épaisse que si elle en avait eu 50 : la raison en est simple, elles sont épaisses et c’est à la fois étrange parce que rare et très agréable.
L’histoire est sympathique, un peu prévisible de par sa conclusion (la raison pour laquelle la gargouille part en vadrouille) mais le cheminement en est surprenant quand même (l’endroit  ; on sent vraiment que cette série est faite pour un jeune public, impression renforcée par le fait qu’il n’y a pas beaucoup de dialogues et les cases – donc les illustrations – sont grandes et peu nombreuses sur chaque planche ce qui n’est pas déplaisant au final, seulement, l’histoire est traitée rapidement les personnages sont traités rapidement et on n’a que peu le temps de s’y attacher.

Donc l’histoire est sympathique mais un peu courte à mon goût. Je pense qu’il y a toutes les chances pour que ma fille aime puisque les illustrations comme les couleurs sont chouettes, de plus, elle devrait aimer autant que moi le character design des animaux extraordinaires, surtout son chat Maneki.
Bref, j’ai bien aimé, c’était divertissant.
La gargouille qui partait en vadrouille, p8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *