Wolverine : Evolution – Jeph Loeb et Simone Bianchi

Wolverine evolutionTitre:  Wolverine : Evolution
Scénario: Jeph Loeb
Illustration: Simone Bianchi
Éditeur: Marvel
Collection: Dark
Nombre de pages: 144
Quatrième de couverture: Les ennemis jurés Woleverine et Dents de Sabre s’affrontent lors d’un combat plus acharné que jamais. Qui en sortira vainqueur ?
Cette ultime bataille sera aussi l’occasion pour eux de découvrir de nouveaux éléments de leur mystérieux passé grâce à l’intervention d’un troisième personnage…
Un récit d’une violence rare, écrit par Jeph Loeb et magistralement illustré par Simon Bianchi.

Ce comics m’a été offert par AnGee lors du SWAP Disney vs Marvel (encore un grand merci AnGee, ça m’a fait super plaisir). J’avais hâte de le lire et cherchais l’opportunité de découvrir cette aventure tout en redoutant cette lecture.
J’ai toujours adoré les confrontations entre Wolverine et Dents de Sabre, elles ne sont pas exceptionnelles mais, généralement, on est sûr de ne pas s’y ennuyer et encore moins lorsque de tierces personnes y sont mêlées.

Wolverine vol 3 #52Pour le coup, je redoutais grandement d’être larguée, ne lisant plus de comics depuis un long moment, le risque étant d’être totalement perdue dans la chronologie marvelienne plus que complexe habituellement. L’histoire est relativement bien faite, les détails et souvenirs importants sont expliqués sauf la raison pour laquelle Dents de Sabre est à nouveau hébergé par les X-Men – décidément, ça ne leur sert pas de leçon : la dernière fois a coûté cher à l’une d’entre elle, pas assez faut croire. Pour les flashbacks, ça n’a pas été une révélation en ce qui me concerne, j’en connaissais une bonne majorité : Arme X, Silver Fox, Dents-de Sabre vs Psylocke et j’en passe.
Par contre, en ce qui concerne les souvenirs des vies antérieures, c’est clairement du rajouté pour introduire un nouveau méchant. Personnellement, j’avais parié que cette troisième personne, c’était le Roi d’Ombre, la manière de faire, les rêves passés qui perturbent, ça ressemblait grandement à sa signature… ben non, zut !

Pour les illustrations, je suis partagée. Certaines sont réellement joliment travaillées surtout les décors, les détails sur les personnages mais certaines autres ont beau être bossée, elles sont plutôt ratées et là, je pense à certaines X-Women qui ont par moment une gueule et limite un corps de transsexuel (-_-) ; ce qui est dérangeant, c’est que ce n’est pas tout le temps le cas. Donc une certaine inégalité dans les dessins

Ça a été une bonne lecture, comme chaque comic, pas particulièrement rapide parce que je m’attache beaucoup à observer chaque planche, cherchant à ne pas louper LE détail, celui qui m’amusera, me plaira, rendra l’histoire inoubliable. Pour le coup, pas trouvé, tant pis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *