Tatouage dragon

Bonsoir,

j’avais prévu de vous écrire une chronique sur un album plutôt joli ayant pour thème les dragons, je trouvais que c’était dans la continuité de mon week-end. Or, je ne me sens pas assez bien pour pouvoir en écrire sereinement un avis.
La raison en est simple, hier, j’avais rendez-vous chez le tatoueur afin de repasser le tatouage de dragon que j’avais depuis 18 ans au niveau de l’omoplate droite – oui, si jamais il m’arrive un jour quelque chose, ce sera le signe distinctif qu’il faudra rappeler aux policiers. Ouhla, je vais arrêter là mon petit délire, je sens que ça va partir en cacahuète autrement, ça sent la fièvre tout cela.
Bref, là, j’ai droit au contrecoup ajouté au manque de repos : fatigue et migraine sont au rendez-vous. Je vais donc aller me coucher, si j’ai le courage, lire 2 ou 3 pages avant de sombrer.

Si vous vous demandez pourquoi ce tatouage de dragon et cette passion pour cette créature fabuleuse et loin d’être sympathique, je vous explique tout là : Montre-moi un dragon !
En attendant, je vous laisse en compagnie de la bête (avant et après – elle avait bien besoin d’un ravalement de façade, hein !)

tatou-dragon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *