Akira, tome 06 : Chaos – Katsushiro Otomo

Titre: Chaos
Saga: Akira, tome 06
Auteur: Katsushiro Otomo
Éditeur: Glénat
Nombre de pages: 184
Quatrième de couvertureAkira, la grande saga de Katsuhiro Otomo, prend de plus en plus d’ampleur. Ne se contentant pas d’être un excellent manga de science-fiction (souvent élu le meilleur), la série Akira pose de nombreuses questions philosophiques sur les fondements et sur le devenir de l’humanité. Attention, chef-d’œuvre !

En ce qui me concerne, le tome précédent était un épisode de transition et en effet, dès ce sixième manga, on a droit à un changement radical dont le titre Chaos nous donne une excellente idée de ce qu’il annonce… et encore on est loin de ce qu’on aurait pu imaginer.

Lors du cinquième, tous les protagonistes étaient réunis pour une rencontre oppressante. On continue la scène avec un événement dramatique qui vient tout bouleverser… c’est un passage qui m’a fait littéralement hurler de colère autant que d’indignation et dont je ne me souvenais plus… ce qui est quand même étonnant au vu du personnage concerné et que j’adore.
Ce moment fort en émotion réveille le pouvoir d’Akira et Néo-Tokyo subit à nouveau une explosion d’une ampleur encore plus impressionnante et les conséquences sont terribles pour tout le monde. Je n’en dirai pas plus, histoire de laisser un peu de suspense mais à partir de là, la seconde partie du manga commence et l’univers bascule en post-apocalyptique.
Le seul bémol est qu’en l’espace de trois jours, ce qui est bien trop court à mon sens, Néo-Tokyo devient le champ de bataille de luttes intestines, de groupes étrangement organisés en un laps de temps si court et d’autre moins…

Je ne m’étendrai pas sur les personnages avant ce drame, je n’en ai rien pensé de plus et tout se passe dans l’action. Par contre, après la perte de contrôle d’Akira, ils sont tous séparés :
Kay s’occupe des monstres, Chiyoko est savamment armée et erre en ville à la recherche de ses acolytes, Akira et Tetsuo se sont alliés – si on peut dire ça – pour prendre la tête de la ville, lady Miyako maintient son temple, Ryu s’est perdu dans l’alcool, le colonel n’est plus rien. Pas de nouvelles de Kaneda et nous avons droit à un nouveau personnage qui vient de l’extérieur et nous permet de découvrir les changements apportés à la ville.

Ce sixième tome est vraiment génial, j’ai adoré le lire et l’ai trouvé bien trop court. Il est passionnant et nous prend aux tripes tout du long.
C’est un gros coup de cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *