Ça

Titre: Ça
Réalisateur: Andy Muschietti
Casting: Jaeden Lieberher, Finn Wolfhard, Sophia Lillis, Jack Dylan Grazer, Jeremy Ray Taylor, etc.
Date de sortie: 20 septembre 2017
Durée: 2h15
Genre: Horreur, épouvante – Interdit aux moins de 12 ans
Synopsis: À Derry, dans le Maine, sept gamins ayant du mal à s’intégrer se sont regroupés au sein du « Club des Ratés ». Rejetés par leurs camarades, ils sont les cibles favorites des gros durs de l’école. Ils ont aussi en commun d’avoir éprouvé leur plus grande terreur face à un terrible prédateur métamorphe qu’ils appellent « Ça »…
Car depuis toujours, Derry est en proie à une créature qui émerge des égouts tous les 27 ans pour se nourrir des terreurs de ses victimes de choix : les enfants. Bien décidés à rester soudés, les Ratés tentent de surmonter leurs peurs pour enrayer un nouveau cycle meurtrier. Un cycle qui a commencé un jour de pluie lorsqu’un petit garçon poursuivant son bateau en papier s’est retrouvé face-à-face avec le Clown GrippeSou … 

Depuis une éternité ou presque, aussi longtemps que je me souvienne en fait, j’ai toujours été une grande fan des adaptations cinématographiques des romans de Stephen King. Je crois que je les ai tous vus sans exception et même les moins bons, parce que ne nous leurrons pas, dans le tas, il y a quand même des versions médiocres, mais peu importe.
En ce qui concerne Ça, cela reste un de mes préférés ! Avant le visionnage du film des années 90, je ne raffolais déjà pas des clowns, autant dire qu’après, encore moins.
Autant annoncer tout de suite la couleur – ou presque – la comparaison avec l’ancien film sera inévitable. Par contre, n’ayant toujours pas lu le roman, je ne pourrais malheureusement pas faire de recoupement.

Au niveau de l’histoire, les deux versions sont assez proches – trop pour certaines personnes, en même temps il ne fallait pas s’attendre à autre chose.
Ça 2017 a quand même une longueur d’avance avec l’explication très visuelle de la phrase culte, mais pourtant floue en 1990 : « Tout le monde flotte en bas ». Je pense que chacun a eu sa propre interprétation de ces propos, la mienne était qu’une fois mort, tous les corps noyés dans les égouts remontaient en raison des gaz s’y échappant – seul argument raisonné que mon esprit étriqué pouvait concevoir.
Finalement, l’éclaircissement est tout autre mais je n’en dirai pas plus afin d’éviter tout spoiler.
Parmi les plus, la version 2017 est également bien mieux faite – pas étonnant, vingt-sept ans après, les effets spéciaux sont tout autre. Visuellement il est chouette. Il est également beaucoup plus effrayant, certains plans rendent le film angoissant – il suffit de regarder la bande-annonce pour comprendre ce que je veux dire, à noter qu’elle est loin de montrer tous les meilleurs moments donc on peut découvrir bien d’autres scènes et pans de l’histoire.
J’ai également beaucoup apprécié les rapports qu’entretiennent la bande des ratés et la manière dont ils se rencontrent et se rapprochent – on a aussi bien ri lorsqu’ils se vannaient les uns les autres. Les non-dits sont bien plus implicitement explicites dans ce remake. Et les grands qui les harcèlent sont juste horribles, ils passent pour des enfants de cœur dans la première version.

Parmi les moins, je dirai les voix : celle du clown Grippe-Sou est bien moins terrifiante que dans le premier, et celle de Billy qui bégaie est aussi ridicule que risible. Sur ces deux points, est-ce un problème de doublage ? C’est fort possible. Il serait peut-être bon de le voir en VO pour un avis plus objectif.

Il est interdit aux moins de 12 ans, j’ai eu des doutes en y emmenant mon fils de 13 ans et demi. Je ne suis toujours pas certaine que ce fut une bonne idée, mais il n’a pas semblé faire de cauchemars ou ne nous l’a pas dit. Je l’ai senti angoissé sur une bonne partie du film mais il était ravi de l’avoir vu au cinéma. Je lui avais bien entendu fait découvrir la première version l’été dernier et même s’il a beaucoup aimé Ça 2017, il a nettement préféré celui de 1990 – ce qui m’a fortement étonnée mais c’est très bien ^_^

Sur ce film, on n’a que la partie ou les jeunes sont enfants, on sait que Grippe-Sou revient quand ils sont adultes, il y aura donc forcément un second qu’on attend de pied ferme.
Je pense qu’il est à voir, surtout quand on apprécie Stephen King ou qu’on a aimé le Ça de 1990.

2 Comments

  1. moi qui ne rafolle VRAIMENT pas des clowns (et encore moins des films qui font peur) je suis quand même tenter de le voir ainsi que la version de 1990… mais la trouille me prend les tripes xD

  2. Si tu as peur des clowns et que tu n’accroches pas sur les films d’horreur, je te conseille d’abord la version 1990, elle est un peu moins effrayante – même si Grippesou est presque plus flippant – et beaucoup plus dans le suggéré ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: