Les animaux fantastiques : Vie & habitat – J.K. Rowling

Titre: Les animaux fantastiques : Vie & habitat
Auteur: J.K. Rowling
Éditeur: Gallimard Jeunesse
Nombre de pages: 144
Quatrième de couvertureIl est rare qu’une maison de sorciers ne compte pas dans sa bibliothèque un exemplaire des Animaux fantastiques.
Désormais, et pour une période limitée dans le temps, les Moldus vont avoir à leur tour la possibilité d’apprendre où vit le Quintaped, ce que mange le Puffskein et pourquoi il vaut mieux ne pas laisser dans le jardin une soucoupe de lait destinée à un Knarl…

Ça fait un moment que je désirais lire ce spin-off de Harry Potter mais jusqu’à présent, je n’avais pas osé. Je redoutais grandement cette lecture ignorant la manière dont il serait rédigé.
C’est un bestiaire, il semblait donc évident que les animaux fantastiques serait listés les uns après les autres de manière plus ou moins scientifique.

Je craignais donc de m’ennuyer ferme mais il n’en a nullement été le cas, principalement parce qu’il est malgré tout romancé.
On entame d’office avec une préface de Norbert Dragonneau qui en profite notamment pour présenter Les animaux fantastiques et mettre à jour certains des détails que Rita Skeeter a, une fois de plus, mystifiés dans l’un de ses livres.
Ensuite l’introduction se charge de répondre à bon nombre de questions qu’on pouvait se poser jusqu’à maintenant : qu’est-ce que des animaux fantastiques ? Comment sont-ils cachés au yeux des moldus ? De quelle manière les animaux fantastiques sont-ils réglementés ?
J’ai trouvé cela super intéressant, surtout qu’une bonne partie est placé dans un contexte historique mais aussi un peu légendaire, ce qui n’est pas si différent dans le monde des sorciers, au final.
Par la suite, nous avons bien entendu droit à de nombreuses créatures fantastiques, leur description, leurs habitudes, parfois des récits historiques mais romancés. Ce qui m’a cependant étonnée, c’est que les dernières créatures sont moins détaillées que les premières, pas toutes mais quand même sur une bonne partie des pages de fin.

Dans cette version, les illustrations sont vraiment très chouettes, j’ai beaucoup accroché et je me suis arrêtée à plusieurs reprises afin d’en contempler chaque détail.

J’ai adoré, c’était une lecture très sympathique, rapide et agréable. Et quand on est fan des Harry Potter et qu’on connaît bien la saga, c’est amusant de faire des corrélations entre personnages connus et ce qui en est révélé dans les bouquins.

Challenge Coupe des 4 maisons :
1ère année : Oubliettes – lire ou relire un des 3 spin-offs de Harry Potter –  10 points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *