Mercy Thompson, tome 07 : La morsure du givre – Patricia Briggs

Titre: La morsure du givre
Saga: Mercy Thompson, tome 07
Auteur: Patricia Briggs
Éditeur: Milady
Nombre de pages: 400
Quatrième de couverturePour Mercy Thompson, mariée depuis peu à Adam Hauptman, charismatique Alpha de la meute locale, Thanksgiving aurait dû être une fête paisible en famille. Elle était loin d’imaginer que faire du shopping avec sa belle-fille Jesse risquait de virer au cauchemar. Et pourtant, lorsqu’elle ne parvient pas à joindre Adam par téléphone, ni aucun membre de la meute, la jeune femme sait que tous ceux qu’elle aime courent un grave danger. Aidée par des alliés improbables, Mercy va devoir une fois de plus voler au secours des siens.

Cela fait un moment que je désirais reprendre cette saga, mais je n’avais jamais le temps, principalement parce que j’ai toujours autre chose à lire. Cela fait plus de deux ans que j’ai lu le sixième… je n’en reviens pas. Je ne peux même pas dire que c’est particulièrement étonnant au final parce qu’au fil des pages et des souvenirs évoqués dans ce tome, ma mémoire a eu beaucoup de difficultés à s’y retrouver. Et ce septième tome contient une tripotée de références aux volumes précédents : il y en a d’ailleurs tellement que l’auteure n’est revenue que superficiellement sur chacun.

J’ai eu du mal à accrocher à La morsure du givre. J’ai trouvé que le rythme pêchait, encore plus que dans le précédent.
Mercy et Jesse vont faire du shopping le jour du Black Friday. Pendant ce temps, la meute d’Adam est attaquée et capturée. Mercy va donc tout faire pour protéger sa belle-fille et essayer de sauver les siens. Avant la moitié, cet enlèvement est résolu et ça devient un peu plat, puis interviennent d’autres types d’agresseurs qui relancent l’action puis ça se calme avant le grand final.
J’ai vraiment eu l’impression d’être sur des montagnes russes et je déteste ça.

Par contre, j’ai adoré retrouver Asil, le loup-garou fou appartenant à la meute du Marrok… je ne le connais pas de la saga Mercy Thompson, je l’ai découvert dans le spin off Alpha & Oméga – j’ai d’ailleurs mis du temps à me souvenir d’où je le connaissais. J’ai aimé le découvrir dans un autre contexte, et je l’ai trouvé un peu moins fou qu’attendu.
Je n’ai pas été déçue par ce septième tome parce qu’il est quand même mieux que le précédent, mais je n’ai pas non plus adoré comme pour d’autre. Ce fut une bonne lecture, sans plus.

Challenge Tournoi des 3 Sorciers :
Métamorphose : Animagus (4ème année) – Un livre dans lequel l’un des personnages est un métamorphe – 40 points

Pumpkin Autumn Challenge :
Automne Enchanteur – Les métamorphoses :
Transformation / Hybride / Animalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *