Les animaux Fantastiques 2 : Les crimes de Grindelwald

Titre: Les crimes de Grindelwald
Saga: Les animaux fantastiques, tome 2
Réalisateur: David Yates
Casting: Eddy Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Alison Sudol, Jude Law, Johnny Depp,…
Durée: 2h14
Genre: Fantastique
Synopsis: 1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’évade comme il l’avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l’origine d’attaque d’humains normaux par des sorciers et seul celui qu’il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l’arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L’aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais.

On a été voir ce second film issu des animaux fantastiques tout de suite à sa sortie, J’écris ma chronique début décembre, en différé de deux semaines, ce n’est déjà plus très frais, donc je ferai au mieux. Il a fallu attendre deux ans et on n’a vraiment pas été déçu.

A la fin du premier, Grindelwald a été capturé par le MACUSA, le gouvernement américain de la magie. Au début de celui-ci, il parvient à s’échapper et retourne en Europe ou il commence ou continue, je ne sais plus trop, à terroriser le continent.
Norbert Dragonneau, quant à lui, a l’interdiction de quitter l’Angleterre puisque les autorités anglaises estiment qu’il a à moitié détruit New-York. Cela se complique lorsque Dumbledore le contacte pour en faire son agent contre Grindelwald. Bien entendu, il refuse, mais des événements personnels le conduisent à Paris.

Décidément, l’univers des animaux fantastiques est extraordinaire.
On retrouve des créatures qu’on connaît : les sombrals, les bébés nifleurs trop meugnons, les épouvantards, etc.
Mais on en découvre également de nouveaux : un certain nombre qui sont dans le cirque Arcanus, notamment le Zouwu qui est magnifique. Et je ne parlerai même pas des nouveaux animaux qui apparaissent dans l’antre de Norbert, parce que oui, on explore sa maison et c’est trop bien… sa cave n’est pas si différente de sa valise -_-

J’ai entendu autant de mal que de bien de ce film.
Certains parlaient d’incohérences avec l’univers de Harry Potter, je pense que c’est surtout par rapport au personnage qui est exploité par le cirque. J’avoue que ça m’a un peu fait la même impression.
Le deuxième point qui a beaucoup fait parler, c’est la tenue de Dumbledore : il est en costard et non en une robe de sorcier. Mais on peut surtout se demander : à quel moment les professeurs de Poudlard ont troqué leurs tenues civiles contre des robes de sorciers, parce que McGonagall est vêtue normalement.

Ce film a été étonnant à tout point de vue.
Il est beaucoup plus sombre que tous les films issus de l’univers Harry Potter. Grindelwald est autrement plus méchant que Voldemort.
Les choix et les décisions des personnages sont délicats à prendre, cruciaux pour l’avancée de l’histoire et surprenants pour certains, mais malgré tout cohérent avec leur caractère.

J’ai beaucoup aimé ce film. Il est beau visuellement parlant. Le scénario est travaillé et passionnant.
J’ai hâte de pouvoir le revoir afin de passer en détail tout ce que j’ai pu louper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *