Création de coussins sensitiv

Cette année, pour la Saint-Nicolas de ma filleule de quelques mois, j’avais commandé des livres. Malheureusement, ils ne sont pas arrivés à temps. Argh ! -_-
Du coup, il m’a fallu un plan B…
Que pouvais-je faire en une journée pour une toute petiote ? Avec quoi un bébé peut-il jouer à cet âge ? Et que puis-je fabriquer ? Réfléchis, réfléchis, réfléchis…
En l’espace d’une douche, j’avais ma réponse : ce n’est pas comme si c’était vraiment difficile, après tout, ce n’est qu’une extension de mon travail !
A cet âge et jusqu’à deux voire trois ans, des coussins sensitiv sont l’idéal.
Du coup, j’ai passé mon dimanche à coudre et voici le résultat :

1. Pour les fabriquer, il suffit de couper 12 morceaux de tissus aux dimensions 11x11cm.
L’idéal est de choisir différentes matières : tissus normal, nid d’abeille, jean, éponge, satin, etc.

2. Ensuite, j’ai pris des feuilles de feutrines de différentes couleurs pour les motifs :
une pomme verte, des points verts et violets, des lignes blanches et des lignes ondulées grises.

3. Puis, j’ai collé les motifs sur du tissu normal et sur le jean, avec un pistolet à colle.
Mais comme je suis obsédée par la sécurité (déformation professionnelle oblige), je les ai cousus afin d’être certaine qu’il n’y ait pas d’accident…
Deux précautions valent mieux qu’une.

4. Après cela, j’ai replié les bords du tissu et j’ai cousu les coussins sur la bordure extérieure. J’ai laissé un petit trou afin de les fourrer.
J’ai décidé d’y mettre de la farine, de la semoule fine, du riz, des pâtes mini-coude qui en prime font du bruit quand elles s’entrechoquent, et du rembourrage.
Puis j’ai fermé les trous laissés pour le garnissage.

Et voilà 6 superbes coussins faits mains. Une journée entière de travail, mais le résultat m’a beaucoup plu ! Il faudra que je renouvelle la fabrication pour mon usage professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *