Yamraj century comics 01

Titre: Yamraj century comics, tome 1
Auteur: Collectif
Éditeur: Yamraj
Nombre de pages: 157
Quatrième de couvertureYamraj Century Comics est une anthologie de récits en n&b, nettoyés et restaurés par notre talentueuse équipe. Nous désirons ainsi vous faire découvrir, chers amis lecteurs , une période séminale de la culture populaire US : le GOLDEN AGE ou ÂGE D’OR des comic books, laquelle nous passionne et servira de fondation à notre propre univers en gestation. Car, pour reprendre les paroles de notre Omnisciente Momie, Yamraj, tout comme le dieu Janus « a un visage tourné vers le passé et l’autre sur l’avenir… » Au sommaire, une belle galerie de héros patriotiques en lutte contre la Tyrannie de l’Allemagne et du Japon, sans oublier l’ennemi intérieur : la sinistre CINQUIÈME COLONNE ! Venez faire connaissance avec Captain Freedom, The Flag, Black Hood et la belle Miss Victory. Yamraj vous offre un magnifique voyage au cœur du temps !

Cette anthologie regroupe certains super-héros américains du “Golden Age”, période qui s’étend de 1938 à 1954.
Elle est publiée par Yamraj, une petite structure éditoriale qui, à long terme, a pour objectif de développer des histoires nouvelles et inédites de ces héros.
En attendant ces versions modernes, on peut découvrir dans Yamraj Century Comics des personnages tombés dans le domaine publique.

C’est un volume de 157 pages en noir et blanc pour un prix dérisoire (8€) qui regroupe 13 héros dans leurs récits d’origine.
L’édito est bien fait et nous explique différents points qui à nos yeux actuels peuvent passer pour une hérésie, notamment la raison pour laquelle d’une aventure à l’autre les personnages n’ont pas le même costume, etc.
Dès le début, on est briefé sur la “qualité” des dessins : ils ne sont pas très beaux, typiques des années 40 et ça se voit. Mais ce qui compte, ce n’est pas les illustrations, mais les histoires que cela raconte, le contexte dans lequel cela se place : cela visait un public adulte et ça se sent.

Les histoires sont courtes, en moyenne une dizaine de pages donc ça se lit vite.
En ce qui me concerne, il y a deux petits points négatifs :
– la typographie des cartouches : c’est une police de type reporter, je l’aime beaucoup et je la trouve classe mais là, les pages sont trop petites donc l’encre bave.
quelques fautes de frappe : des lettres inversées de-ci de-là.
Ce ne sont que des détails, rien de catastrophique mais autant le signaler.

Ces comics ne m’ont pas passionnée, mais je ne m’y suis pas ennuyée non plus. Je les ai trouvés intéressants, j’aurais bien aimé connaître la date de parution de chaque bande-dessinée, ça aurait rajouté de l’intérêt en le replaçant dans un contexte historique.
J’ai bien aimé cette lecture et j’ai hâte de découvrir ce que nous réserve les prochaines parutions yamraj.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *