Neshov, tome 1 : La terre des mensonges – Anne B. Ragde

Titre: La terre des mensonges
Saga: Neshov, tome 1
Auteur: Anne B. Ragde
Éditeur: 10/18
Nombre de pages: 351
Quatrième de couvertureAprès la mort de leur mère, trois frères que tout sépare se retrouvent dans la ferme familiale. Tor, l’aîné, se consacre à l’élevage de porcs, Margido dirige une entreprise de pompes funèbres et Erlend est décorateur de vitrines à Copenhague. Les retrouvailles s’annoncent mouvementées : la tension atteint son paroxysme lorsque la question de l’héritage amène le père de famille à révéler un terrible secret. Anne B. Ragde décrit les relations ambiguës entre les trois frères avec un talent remarquable et signe un roman passionnant à l’humour grinçant.

Mon frère m’a offert ce bouquin lors d’un Noël précédent.
Depuis, je le sors régulièrement de ma PàL en décembre sans parvenir pour autant à l’ouvrir. J’ai rarement envie d’une lecture sombre en cette période et en janvier, l’envie est passée.
Mais cette fois, j’ai tenu bon dans ma résolution et je l’ai lu.
Bon, j’ai mis du temps, non pas parce qu’il était nul, loin de là, mais parce qu’entre mon calendrier de l’avent bloguesque et mes activités professionnelles, ça ne me laissait plus beaucoup de temps pour la lecture.

La mère Anna Neshov a une attaque, elle est emmenée à l’hôpital et son fils aîné, qui vit avec elle et son père dans la ferme familiale, prévient ses deux frères ainsi que sa propre fille.
Les relations sont tendues, beaucoup de secrets et de non-dits les séparent. On comprend assez vite que la mère a été abominable avec eux : elle avait l’aîné, Tor, sous sa coupe au point qu’il a rompu trente-huit ans auparavant avec sa petite amie qui était enceinte. Il élève des porcs auxquels il est particulièrement attaché.
Le cadet, Margido, vit non loin de la ferme, mais n’y est plus revenu depuis sept ans. Pourquoi ? Il tient une entreprise de pompes funèbres.
Le benjamin, Erlend, a quitté la ferme vingt ans auparavant, on comprend aisément et rapidement que la raison en est son homosexualité.
La petite-fille, Torunn, n’a rencontré son père qu’une fois, depuis ils se téléphonent. Elle ne connaît donc pas sa grand-mère ni même ses oncles, certains ignoraient jusqu’à son existence.

Mais ce n’est pas le seul secret qui couve. Le livre se termine sur une effarante révélation… j’avoue que le plus gros de cette vérité, je la soupçonnais depuis la moitié du roman, mais d’autres détails se rajoutent et la rendent encore plus triste.
J’ai immédiatement accroché à chacun des personnages. Ils ne sont pas parfaits, mais ils sonnent tellement vrais.
J’ai adoré cette lecture ce qui est paradoxale parce que j’ai chaque fois eu du mal à me décider à ouvrir ce roman un peu sombre, mais une fois plongée dedans, elle s’est avérée passionnante.

Challenge Tournoi des 3 Sorciers :
Pointe du nord (Sortilèges – 6ème année) – Un livre dont l’histoire se déroule dans un pays nordique – 60 points

Cold Winter Challenge :
La magie de Noël
– Bonus : 3 points (Secrets de famille, autrices scandinaves, Couverture avec de la neige)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *