Yamada Kun & the 7 witches, tome 02 – Miki Yoshikawa

Titre: Yamada Kun & the 7 witches, tome 02
Auteur: Miki Yoshikawa
Éditeur: Delcourt
Nombre de pages: 192
Quatrième de couvertureYamada embrasse Shiraishi, puis Miyamura, puis Itô, puis Bref, les expérimentations se succèdent et les découvertes aussi. En gros, tout le monde peut switcher avec tout le monde, tant que lesprit de Yamada est dans la boucle ! Souci : le secret est vite éventé par le président du comité des élèves, qui en profite pour manipuler perfidement la situation, malgré la peine d’une belle archère.

J’avais adoré le premier et j’avais très envie de lire la suite mais je ne l’avais pas donc quand je l’ai vu à ma médiathèque, je l’ai emprunté sans la moindre hésitation.

On savait déjà que Yamada a le pouvoir de changer d’apparence en embrassant quelqu’un sur la bouche. C’est l’expérience qu’il a tenté dans le précédent avec Shiraishi puis Miyamura. Dans ce second tome, Itô essaie de se venger du héros en faisant courir la rumeur fondée qu’il a embrassé Shiraishi. De son côté, Yamada a tellement peur qu’Urara en souffre qu’il prend l’apparence de Itô pour la discréditer. C’est ainsi que son secret s’évente de plus en plus et les différentes expériences qu’ils tentent n’aident pas.

Je n’ai pas aimé la première partie de ce tome principalement à cause du personnage de Itô. Je ne l’aime pas, elle me saoule et je la trouve de trop dans cette histoire. Du coup, j’ai été incapable de  lire ce manga d’une traite.
On découvre de nouveaux personnages : le président du conseil des élèves, Igarashi ancien camarade de Yamada, etc. Ils m’ont laissé pour le moins indifférente.
J’ai nettement mieux aimé la seconde moitié à partir du moment où apparaît le personnage de Karen Kimishima. Déjà je la trouve classe, même si je suis sûre qu’elle ne restera pas. Et puis, c’est à partir de là que Itô n’est quasiment pas là.
Et j’ai adoré le dernier chapitre avec le voyage scolaire.

J’ai beaucoup moins aimé ce second tome, peut-être est-ce parce que la surprise est passée, mais je pense que c’est davantage dû au fait que les liens entre les personnages sont beaucoup plus ténus que dans le précédent. Ça part également davantage en cacahuète avec les différents tests qu’ils font.
Un second tome nettement moins bien, mais qui devient de mieux en mieux. J’ai quand même hâte de découvrir ce que donnera le prochain volume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *