Séquestrée – Chevy Stevens

Titre: Séquestrée
Auteur: Chevy Stevens
Éditeur: L’archipel
Nombre de pages: 335
Quatrième de couverture: Ce dimanche-là, Annie, agent immobilier de 32 ans, avait prévu de vendre une maison grâce à une journée portes ouvertes. Mais son dernier client, un homme qui prétend s’appeler David, la fait monter de force dans sa camionnette. Annie vient d’être enlevée. Son ravisseur l’emmène au cœur de la forêt et l’emprisonne dans une cabane. Son calvaire va commencer…

J’ai eu un peu de mal à avancer dans cette lecture, non pas parce qu’elle n’est pas bien, mais parce qu’elle est dure. Et je ne peux pas m’en plaindre, parce que c’est ce que j’espérais : un thème difficile mené de manière rude.

Annie se confie à son psy sur l’année qu’elle vient de passer : lors de la journée portes-ouvertes de son projet immobilier, elle est enlevée par un homme et séquestrée dans une cabane. Au bout d’un an de captivité et de torture (physique autant que morale), elle parvient à s’enfuir.
Le récit ne retrace pas seulement le calvaire qu’elle a vécu lorsqu’elle était prisonnière, et heureusement parce que ces passages étaient particulièrement éprouvants pour moi, mais également son combat contre la peur et l’angoisse que le Monstre a ancrées en elle, même une fois la liberté retrouvée. Un syndrome de Stockholm parfaitement implanté. Ça n’empêche pas le personnage d’Annie d’être assez abrupte dans ses propos, dure dans sa façon d’être avec les autres comme si elle voulait leur faire payer ce qu’elle a vécu. Si elle a dû se soumettre à son ravisseur, elle réagit assez brutalement quand ses proches se montrent trop présents.
Je n’ai eu aucun mal à m’attacher au personnage d’Annie. J’ai vibré avec elle : ses angoisses sont devenues les miennes, ses victoires m’ont émue, ses terreurs m’ont tant imprégnée que j’en ai rêvé les premières nuits.

J’ai adoré cette lecture que ce soit pour la trame de l’histoire ou pour la fin qui m’a surprise et surtout mortifiée.

Challenge Tournoi des 3 Sorciers :
Incarcerem (Sortilèges – 6ème année) – Un livre dont l’intrigue tourne autour d’un kidnapping – 60 points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *