La Voleuse sans Ombre – Emily Gee

Titre : La Voleuse sans Ombre
Auteur : Emily Gee
Éditeur :Bragelonne
Nombre de pages : 403
Quatrième de couvertureGrâce à la magie qui coule dans ses veines, la jeune Melke sait se rendre invisible. Un don partagé par son frère Hantje et qui ferait d’eux des voleurs hors pair, s’ils n’avaient renoncé cet héritage et refusé de devenir de véritables ” spectres ” s’enrichissant grâce à des larcins faciles. Pourtant, un matin, Hantje a franchi l’interdit. Tandis qu’il dérobait les trésors des salamandres, cruelles créatures avides d’or et de pierreries, il s’est fait capturer. En échange de la liberté de son frère, Melke doit à son tour enfreindre sa promesse et voler pour le compte des salamandres un collier détenu par les descendants d’un famille autrefois fière et puissante. Mais ce faisant, elle déchaîne sur eu une horrible malédiction. Un insupportable dilemme commence alors pour Melke, tiraillée entre la vie de son frère et celle des gens qu’elle doit condamner pour le sauver…

Je n’attendais rien de cette lecture. Comme à chaque fois, j’espérais passer un bon moment, mais rien n’était moins sûr, surtout que j’y suis allée à l’aveugle : je n’avais pas lu la quatrième de couverture, ni aucun avis – quoique… j’ai probablement dû en voir passer de positif puisqu’il était dans ma WishList avant que je ne profite de l’offre 10ème anniversaire de Bragelonne.

J’avoue que j’ai été agréablement surprise. J’ai adoré cette lecture et c’est d’autant plus étonnant qu’il ne s’y passe pas grand chose.
Melke est une spectre c’est-à-dire qu’elle a la capacité de devenir invisible, un pouvoir idéal pour un voleur, ce qu’elle se refuse d’être. Pourtant, afin de sauver son frère Hantje, des griffes des salamandres, elle se voit contrainte de voler le collier du psaaron (créature aquatique magique qui punit les brigands) que les Sal Vere possèdent et cachent en attendant de le rendre à son propriétaire légitime, seule chance pour les deux derniers membres de la famille Sal Vere de briser la malédiction qui a détruit leur lignée et leur domaine. Au moment du troc, elle est rattrapée par Bastian, à qui elle a dérobé le bijou. Il lui propose un marché : il connaît une guérisseuse susceptible de sauver Hantje qui est entre la vie et la mort, à condition qu’elle accepte de retourner dans l’antre des salamandres pour récupérer le collier.
Donc ça, ça couvre à peu près les deux premiers chapitres.
Les quarante qui suivent retracent la convalescence du blessé, l’inquiétude de Melke, la surveillance que le chien Endal exerce sur la spectre, la colère et la méfiance de Bastian, ainsi que les efforts de Liana pour sauver le blessé.
Les vingts derniers chapitres concluent l’histoire :  dix pour la confrontation avec les salamandres et le psaaron et dix pour un retour à la normal… ou presque. Après avoir affronté de telles créatures, les choses peuvent-elles redevenir normal ?

Bref, c’est assez light comme trame, le rythme est lent, mais c’est agréable. Ça m’a permis de me plonger dans l’ambiance typique à la fantasy et de découvrir plus amplement les personnages, leur caractère et leur passé.
Je les ai tous appréciés à différents degrés, mais par moment, j’avais envie de tuer Bastian. Autant je comprends sa réaction au début : elle l’a volé, elle a compromis ses chances de briser la malédiction qui s’est abattu sur les siens, autant par la suite, il mérite juste des claques : Melke n’a pas fui, elle essaie de faire sa part en attendant que son frère se remette et est décidée à tenir sa part du marché.
J’avoue que mon personnage préféré est le chien Endal. Il est trop cool et super attachant.

J’ai adoré cette lecture. C’était plaisant. L’atmosphère est entêtante à souhait et je vais sûrement avoir du mal à passer à un autre univers.
Et puis, je l’ai lu super vite, ce qui est étonnant au vu du format du roman, j’ai toujours plus de mal à avancer rapidement quand ce sont de grands formats.

Challenge Coupe des 4 maisons :
Niffleur (Chasse aux animaux fantastiques) – Un livre où le vol (voleur) est au centre de l’histoire40 points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *