Odieux festin ! – L.-J. Wagner

Titre : Odieux festin !
Auteur : L.-J. Wagner
Éditeur : Souffles littéraires
Nombre de pages : 132
Quatrième de couverture : La fin du monde aura lieu cette nuit. Pour affronter l’heure fatidique, sept habitants d’un immeuble laissent de côté leurs petites rancœurs et organisent leur dernier repas dans la cour. Les préparatifs vont bon train, lorsqu’un huitième et étrange convive s’invite à leur banquet final. Il leur est totalement inconnu, mais lui, il les connaît tous. Est-il venu pour sauver leurs âmes ?
À quelques heures du baisser de rideau, est enfin venu le temps, de se dire la vérité, de révéler ses ultimes secrets, d’expier ses péchés… Et de partager un festin pour le moins… odieux !

Je tiens avant tout à remercierai masse Critique Babelio ainsi que les éditions Souffles littéraires pour la confiance qu’ils m’ont accordée en acceptant ce partenariat.
Cette lecture a été conforme à ce que j’en attendais, du moins en ce qui concerne la trame principale.

La fin du monde est proche, quelques heures après la début de ce récit. Les habitants d’un immeuble décide de passer leur dernière soirée ensemble, autour d’un dîner : chacun ramène son plat préféré.
J’ai bien compris leur motivation de ne pas être seuls, leur besoin de passer un moment d’allégresse, ils n’ont pas fait le meilleur choix : ils ne s’entendent pas et se disputent (comme toute bonne famille dysfonctionnelle), ils  sont tous différents les uns des autres et l’ambiance n’est pas au beau fixe.
Mathilde a organisé la soirée, c’est un bigote finie. Sa fille Chloé saute tout ce qui a un pantalon et son petit copain du moment, Colin, est une petite frappe. La vieille, Angèle, est un rat-mort. Le couple Élise et Anatole est constamment en train de se chamailler. Merlin, est homosexuel et se montre taciturne. Un dernier convive apparaît, l’Inconnu que tout le monde croît connaître sans savoir d’où. Une situation propice aux quiproquos.

C’est une pièce de théâtre en trois actes.
Le premier se déroule pendant les préparatifs de la soirée et mettent les personnages en situation : ils apparaissent à tour de rôle, et l’on découvre les relations qu’ils entretiennent.
Le second se passe pendant le repas et les disputes entre les convives éclatent. Heureusement que l’Inconnu est là.
Dans le troisième acte, les personnages acceptent de se prêter au jeu proposé par l’Inconnu. C’est l’occasion de découvrir les secrets des uns et des autres.

J’ai bien aimé les personnages. Ils sont loin d’être parfaits… tellement humains sur bien des points : par moment, ils sont sympathiques, d’autres fois leur réaction m’a déplu. Mais dans tous les cas, c’était cohérent avec leur caractère.
Par contre, ce qui m’a surprise est que certains dialogues sont amusants. Les personnages sont certes dans une situation tragiques, mais ils ne s’apitoient pas sur leur sort. Leur naturel revient au galop et ils se charrient, se critiquent et leurs reparties m’ont fait sourire.

J’ai passé un excellent moment avec cette pièce de théâtre ; ce que j’ai préféré, c’était le jeu de l’inconnu. Je regrette presque de ne pas avoir vu jouer Odieux festin ! sur scène.
J’ai beaucoup aimé cette lecture et je suis ravie d’avoir découvert ce roman.

Coupe des 4 maisons :
Nimbus 2000 (4ème année) – Lire un livre en moins de 24h40 points

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.