Informations

Je regarde les informations tous les soirs… Si ça ne tenait qu’à moi, je dois bien avouer que je ne les regarderai jamais… On y voit que des mauvaises nouvelles. Des catastrophes plus calamiteuses les unes que les autres. Les choses tournent mal pour nous tous… Je me demande bien comment cela va évoluer par la suite. Que restera-t-il à nos enfants de cette terre que l’homme s’acharne à détruire chaque jour un peu plus? On nous persuade que nous faisons tout ce que nous devons pour la sauver: le recyclage! Quel merveilleux concept qui n’est en réalité qu’un leurre pour museler les foules, pour que les gens se sentent mieux, pour leur donner la sensation qu’ils font quelque chose pour la nature, pour préserver cette terre sur laquelle nous grandissons, vieillissons et mourrons, cette terre condamnée par les créatures soit-disant supérieures qui la peuplent. Une vaste plaisanterie qui sert juste d’excuse pour supprimer des emplois et gagner un peu plus d’argent dans cette société capitaliste! Toute cette hypocrisie me donne envie de gerber! Et nous, petit peuple, que pouvons-nous bien faire? Seuls, nous ne pouvons rien… S’unir? A quoi ça rime, ce n’est pas nous qui faisons le monde et même si nous le désirons très fort… Pour réussir, il faudrait s’allier… mais ça, nous en sommes incapables, bien trop égoïste, bien trop occupé à se regarder le nombril… Misère!

Chaque fois que je regarde les informations, je me demande ce que pense ceux qui les suivent avec intérêt. Moi, je ne vois que la fin de notre monde proche, de plus en plus proche. Chaque jour, la nature essaie de reprendre ses droits: les catastrophes naturelles, les virus toujours plus nombreux, chaque année, un autre de plus en plus virulent et rapide (la vache folle, la grippe aviaire, la grippe A, maintenant la bactérie Escherichia coli), comme si les virus longue durée comme le Sida ou le cancer ne faisait pas assez de ravages, du moins, pas assez vite à ce qu’il semblerait. On a vraiment l’impression que la terre s’est liguée pour diminuer autant que possible le nombre d’hommes toujours plus nombreux! Et personne ne fait rien… Aucun des grands hommes friqués et influents de ce monde ne fait rien. A croire qu’ils ne voient rien… qu’ils ne veulent rien voir, serait la phrase juste! Ils s’en fichent, on peut bien crever, tant qu’eux vivent à nos frais, à ceux de cette planète en plein déclin. Alors en attendant, je patiente, me demandant chaque jour ce qu’il va bien pouvoir se passer aujourd’hui, déprimant rien qu’à l’idée de ce que le son de la télé va annoncer, me demandant quand ce sera notre tour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *