Chaleur

Avec le beau temps de ces derniers jours, je n’ai pas vraiment eu le temps d’écrire ni de mettre à jour mon site. Aujourd’hui qu’il y a de l’orage, et que nous ne bougeons pas de la journée, je peux en profiter pour conter nos aventures et mésaventures de ces deux derniers jours!

Lundi, le soleil a accompagné notre escapade en train jusqu’à Barr. Là-bas, on en a profité pour passer du temps en famille, les enfants étaient ensemble, ce qui ne sera pas beaucoup le cas en ce mois de juillet où chacun part à droite et à gauche, comme c’est souvent le cas pendant les grandes vacances. Les petiots ont été super sages en train, et n’ont pas râlé quand il a fallu marché l’avenue des Vosges jusque chez mamie, et c’est pénible vue comme ça monte. Une fois là-haut, ils ont été relativement sages et nous ont laissé papoter entre adultes. Le repas était comme à chaque fois excellent. Et l’après-midi, on a fait une petite ballade d’une demie-heure dans les vignes jusqu’à un petit parc à Mittelbergheim qui avait au moins le mérite d’être ombragé. Si l’aller s’est bien passé, au retour, les petits se sont disputés et ont fini par faire deux clans: Mathias et Cassandre contre l’injustice de la situation et le reste du monde… Des gamineries… ça m’étonne toujours de voir à quel point les gosses peuvent être méchants entre eux, et ce, peu importe l’âge. Je devrais y être habituée, ça fait déjà quelques années que mes enfants fréquentent l’école, mais non, je n’arrive pas à m’y faire!  Une fois rentrés, tout était oublié et l’après-midi s’est fini agréablement quand même et c’est bien l’essentiel.

Hier, on a profité de la chaleur excessive pour aller se baigner au lac Achard. J’ai voulu faire le choses bien, et on est parti tôt, on a cessé toutes nos activités pour décoller à 14h30 et profiter du soleil descendant, parce que s’il a fait clair toute la journée, vers 14h, le ciel a commencé à s’assombrir. Nous sommes quand même parti, la bouche en cœur, heureux de pouvoir changer d’air et de se donner des allures de vacances. Eh ben, j’aurai mieux fait de m’écouter et de partir une demie-heure plus tard… Le bus est arrivé à l’heure, pas de soucis jusque là, on y est monté, au bout d’un moment, une alarme s’y est déclenchée, et le chauffeur nous a demandé de descendre pour attendre le prochain, ce qu’on a fait à l’arrêt demandé, seulement, c’était une grande place, sans aucun ombrage, en plein soleil (parce que dans cette partie de la ville, il y avait grand soleil). Donc on a patienté 15 minutes pour le prochain bus qui avait du retard, et une fois là, le chauffeur fait descendre tous ses voyageurs… même problème que pour le précédent! Super! Donc on a attendu comme des cons, il y avait des femmes enceintes, de jeunes  enfants, des personnes âgées, et ça n’a posé de problème à personne de nous laisser cuire là plus d’une demie heure! Ma chance légendaire avait encore frappé! J’avais trop les nerfs, et j’ai bien failli rentrer, mais les enfants avaient tellement hâte de pouvoir aller au lac Achard que je me suis résignée à prendre mon mal en patience…

Et j’ai bien fait. une fois là-bas, c’était génial. Les petiots étaient super contents, on a pu se rafraîchir dans une eau un peu froide au début, mais par la suite, ça allait, on a joué dans le sable, j’ai fait plongé les monstres en me faisant mal au passage, on s’est aspergé d’eau, s’est coursé dans la flotte! Un pur moment de bonheur, même si Cassandre a souvent eu froid, et que j’ai souvent dû la faire sortir pour la réchauffer laissant Mathias dépité tout seul dans le lac! A part ce petit bémol, c’était vraiment bien. J’espère que la semaine prochaine, il fera beau histoire qu’on puisse y retourner et passer le temps de la même façon!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *