14 juillet 2011

La journée d’hier était pour le moins chargée et fatigante. J’ai quelques minutes avant de me coucher, et j’en profite pour me connecter et créer cet article. Nous avons été à la foire St Jean. Cela faisait quelques années qu’elle était exilée au jardin des deux rives mais à force de plainte des forains, la municipalité l’a remise au Wacken, et ça me va vraiment bien: ce n’est pas très loin, et facile d’accès en voiture comme en transport en commun. Le seul inconvénient, c’est que du coup, les pickpockets sont de retour… je me doute qu’ils n’avaient sûrement pas disparu, même à l’autre bout de la ville, mais il y en avait nettement moins. C’était don bien agréable de retrouver la foire pratiquement au même endroit qu’il y a de nombreuses années… Par contre, un point dommageable pour eux: il n’y a pas des masses de manèges, très peu pour les grands et quelques uns pour les petits, beaucoup de stands de loterie, de jeux à pinces et d’attrape-nigauds. Cela ne nous a pas empêché de faire bon nombres de manèges pour les petiots, on a essayé de faire en sorte qu’ils fassent tous deux les même, et lorsque Mathias voulait faire des attractions de plus grands, on faisait faire à Cassandre un tour de manège juste elle. De simples manèges, la grande roue pour les tout-petits, la pêche aux canards, les chaises volantes, le kayak, le toboggan géant, la maison d’aventure (d’ailleurs, je me suis explosée le bras et l’épaule dans cette masure de merde…). Les enfants étaient tout contents, nous, bien nases à crapahuter dans la foule. Ils ont même hâte d’être à l’année prochaine pour se refaire une autre journée à la foire ^^

Quant à ce soir, nous sommes rentrés du resto tôt, et j’avoue que je ne comptais pas emmener les enfants voir le feux d’artifice, d’autant que la municipalité l’a également déplacé du barrage Vauban jusqu’à place de l’étoile. Honnêtement, ça me saoulait trop de faire le trajet jusque là-bas seule avec les petiots, j’ai donc fait un deal avec les gosses (deal de dupe! 🙁 ): si je leur mettais un film, on n’allait pas voir le feu d’artifice… ils ont été partants! Et là, à 21h50 Mathias me sort qu’il est déçu de ne pas aller au feu d’artifice et qu’il aimerait qu’on y aille… Je me suis tâtée quelques minutes, puis en trombe, une demie-heure avant le début du feu, on est parti. Tram jusqu’à langstross puis marche jusqu’à place de la bourse où on a pu tout voir super bien. Il est vrai que la vue était nettement meilleure qu’au barrage Vauban, mais cet espace plus grand a rendu le spectacle nettement moins beau, les feux étant beaucoup plus distants les uns des autres. Je n’ai pas beaucoup aimé, après c’était aussi et sûrement dû à la situation. Je me suis retrouvée seule avec les deux enfants puisque papa était malade. Sachant que la petite a toujours eu peur, là, elle n’a pas eu le choix, elle a dû resté. j’ai donc dû porter Cassandre, mais comme Mathias avait également peur, je tenais la puce d’un bras ferme pendant qu’avec l’autre main, je tenais fermement le grand contre moi. Ça a été une catastrophe, j’en ai bien chié et je pense que mes cervicales, mon épaule et mon bras vont en pâtir ces prochains jours, mais bon, c’est ça d’être maman, même quand ça ne va pas et qu’on a mal, on prends sur soi pour nos enfants, eux qui comptent plus que tout!

Maintenant, il est temps pour moi de me coucher et de me reposer un peu, demain, je me lève tôt… Bonne nuit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *