Foire Européenne 2012

La foire européenne a fermé ses portes hier au soir. Comme chaque année, j’y suis allée le premier week-end, cela fait presque deux semaines maintenant, mais j’avoue ne pas avoir eu le temps d’en faire un article depuis. Je prends quelques minutes pour créer un texte sur cet événement annuel. Cette année, c’est le Japon qui fut l’invité ! Donc autant dire qu’habituellement, il y a déjà beaucoup de monde, mais alors là, je pense qu’ils ont dû explosé le nombre de visiteur, car en ce qui me concerne, je trouve qu’il y avait nettement plus de monde que les autres années -après 17h, les halls commencent à se vider, on peut un peu mieux circuler mais pas cette fois-ci.

Malheureusement, je n’ai pas l’impression d’avoir vu grand chose des halls ni des échoppes: les petits étaient avec nous, donc on a gaspillé plus d’énergie à les surveiller qu’à farfouiller de-ci de-là. Tant pis, c’était quand même une chouette journée; de nombreux stands avec diverses spécialités japonaises: que ce soit la nourriture (gâteaux en forme de carpe à la confiture de haricot rouge ou Yakitori), cartes postales calligraphiées, carillons japonais (fûrin), Maneki Neko en tout genre, personnalisation de téléphones portables, etc… Bref, tant de stands tout aussi intéressants les uns que les autres. Pour  ce qui est de l’animation, je n’en ai pas vu grand chose: de loin, un spectacle avec des japonaises en kimono qui chantaient des chants traditionnels, on est resté non loin le temps de manger une glace et boire un coup, c’était dépaysant au possible… Je me serai écoutée, je serai restée jusqu’au bout à me délecter de leurs voix comme de la musique qui résonnait à mes oreilles, me donnant le sourire et l’énergie nécessaire pour finir la journée.

Bon, de ce que j’en ai vu des photos postées par les uns et les autres de mes contacts, il y avait encore plein d’échoppes sympathiques éparpillées à travers toute la foire, mais comme je suis essentiellement restée dans le hall principal et celui de l’artisanat, ainsi que le jardin des délices, j’avoue avoir raté plein de découvertes en tout genre et c’est dommage, mais je n’avais pas le courage d’y retourner un autre jour. Semaines trop chargées.

On a donc fini l’après-midi à crapahuter à travers une foule aussi dense que lente, on a acheté quelques objets souvenirs.
Le soir, on a mangé là-bas. On a assisté à un bout de spectacle: une chanteuse japonaise faisait son show! Fallait voir ça! C’était trop fort! Elle avait une tenue aussi sensationnelle que les Idols japonaises, elle chantait des génériques de mangas (bien sûr, les originaux) et elle bougeait, dansait et se donnait à fond! C’était impressionnant! Les enfants dans la salle étaient scotchés et ne la quittait pas des yeux, la bouche grande ouverte, comme hypnotisés. C’était terrible! Ça m’a embêté de devoir partir, mais on n’a pas eu trop le choix. 🙁

Par contre, je me suis quand même fait un plaisir (parce que, bien sûr, tout ce qu’on a acheté était pour les n’enfants -notamment des fûrin qui carillonnent chaque fois que Mathias se couche et bouge dans son lit; oui, on a fait l’erreur de l’accrocher au dessous, pour Cassandre, on a été plus malin: sous une lampe, pour qu’il tinte, il faut qu’elle le bouge elle-même). ‘ai personnalisé mon téléphone portable et maintenant, ma batterie est toute jolie! J’aime trop le contact du sticker dragon que j’ai choisi: tout en relief, accrochant et reflétant la lumière; de plus, il semble impossible à ôter; il est prévu pour durer super longtemps de ce que le vendeur m’en disait et cela fait près de deux semaines que le téléphone passe de sacs en poches, mais pour le moment, il ne bouge pas.

Bon, il va falloir se quitter. Si je m’écoutais, je posterrai toutes les photos que j’ai prise dans cet article, mais, je m’arrêterai là! Allez une derrière pour le fun!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *