Un amour de tortue

Un amour de tortue est un livre de 68 pages pour enfant écrit par Roald Dahl, l’auteur de Charlie et la Chocolaterie, et illustré par Queentin Blake.
Habituellement, je ne fais que rarement d’articles sur les livres pour enfants, et pourtant, j’en lis beaucoup à ma fille et j’écoute très souvent mon fils en lire à haute voix. Mais pour celui-là, je vais faire une exception parce que je pense que ce petit bouquin marquera un tournant -de plus- dans l’évolution livresque de mon garçon. Depuis que Mathias sait lire, il passe bon nombre de ses soirées à lire, et notamment des livres de 80 pages, jamais davantage étant donné qu’il se laisse vite décourager par la taille du bouquin, et toujours les même livres, dur de les ouvrir à autre chose lorsqu’ils sont mono-maniaques. Pourtant, avant-hier, je l’ai trouvé à relire un amour de tortue qu’il étudie en classe. Étonnée, j’en discute avec lui et découvre qu’il adore l’histoire. Je lui sors donc un livre du même auteur et illustré par le même illustrateur, Charlie et la Chocolaterie, et le lui propose. Voyant le nombre de page,s je le sens hésiter, on en parle un peu et je lui laisse le livre, libre d’en faire ce qu’il veut; et hier soir, -surprise!- je le laisse lire un peu, et de lui-même il a entamé Charlie et la Chocolaterie (194 pages, quand même) qu’il a qualifié pour le moment de plutôt pas mal.
Je me suis donc dit que si lui faisait l’effort de lire ce que je lui proposais, je me devais de découvrir ce bouquin qui lui tenait à cœur, ce que j’ai fait. Bon, pas de doute, c’est bien un livre pour enfant: facile à lire, bien écrit, quelques mots de vocabulaire intéressants pour des enfants de 7 ans, etc… L’histoire en elle-même situe l’action dans une Angleterre d’il y a quelques années. Elle a un côté historico-socio-écolo, certes pas très poussé, mais suffisamment pour permettre aux enfants d’en apprendre plus sur la mode de l’époque des tortues, de les faire réfléchir sur les conditions de transport des animaux, etc…
Sinon, en ce qui concerne mon avis, j’ai du mal avec l’histoire, je trouve la morale discutable, tromper la personne aimée pour arriver à ses fins… moyen. Mais ce qu’il y a de bien c’est que les enfants ne voit pas les choses de la même façon que nous, heureusement! Bref, peu importe mon avis, Mathias a aimé, c’est l’essentiel!

Synopsis: Les vieux messieurs gardent parfois un cœur de jeune homme. M. Hoppy, en arrosant ses plantes, se découvre un amour fou pour sa voisine de balcon, Mme Silver… qui n’a d’yeux que pour Alfred, sa tortue! M. Hoppy met en place un stratagème ingénieux pour conquérir l’amour de sa belle.
L’histoire malicieuse d’un trio inoubliable. «C’est drôle, c’est charmant, c’est facile à lire et comme toujours fort bien imagé» (“La Revue des livres pour enfants”).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *