Les filles du docteur March se marient – Louisa May Alcott

Les filles du docteur March se marient - Louisa May AlcottTitre: Les filles du docteur March se marient
Auteur: Louisa May Alcott
Éditeur:
Casterman
Nombre de pages:
253
Résumé:
Trois ans après, nous retrouvons les quatre filles du docteur March. Que sont-elles donc devenues ? Meg a-t-elle épousé John Brooke ? Joe et Laurie sont-ils tombés amoureux ? La santé de Beth s’est-elle améliorée ? Et Amy a-t-elle pu embrasser la carrière dont elle rêvait ?

J’ai lu ce livre tout de suite après les Quatre Filles du docteur March, c’est-à-dire en septembre 2005, oui, encore une fois, ça remonte à loin. Je n’ai pas hésité un seul instant à continuer cette “série” étant donné que j’avais très envie de lire cette suite et de découvrir ce que les protagonistes sont devenues et ont vécu après la guerre. Par contre, dans l’ensemble, j’ai un peu moins aimé que le premier volet.
On a eu droit à une pause de trois ans dans l’histoire de cette famille, mais heureusement l’auteure n’oublie pas de nous résumer dès le premier chapitre ce que nous avons loupé. Ce volume est la parfaite continuité du premier volet. Le style d’écriture est agréable et reste fluide, l’histoire claire.
Certains moments m’ont fait sourire, mais pas énormément, le ton était quand même un peu plus adulte, notamment avec les histoires de couple de Meg. Je trouve qu’il est bien résumé la difficulté de passer à l’âge adulte lorsqu’on a été une jeune fille de bonne famille très protégée et issue d’un milieu modeste qui fréquente quand même un milieu aisé avec toutes les envies que cela peut engendrer. Les difficultés que peut rencontrer Jo à vouloir devenir une femme indépendante, plus que difficile à l’époque… quoique, de ce que j’en vois autour de moi, cela reste encore très actuel. J’ai surtout gardé le souvenir finalement d’un livre relativement triste,lorsque je l’ai lu, j’étais nettement moins sensible et pourtant, certains passages m’ont grandement attristé. Cela peut peut-être paraître étrange, mais ça reste les parties que j’ai préféré.
L’ensemble est plutôt positif. J’ai certes moins aimé que les Quatre Filles du docteur March, pourtant, en le feuilletant, je me rend compte que j’en ai quand même conservé un bon souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *