Du domaine des Murmures – Carole Martinez

Du domaine des Murmures - Carole MartinezTitre: Du domaine des Murmures
Auteur: Carole Martinez
Éditeur:
Folio
Nombre de pages:
226
Quatrième de couverture:
En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire “oui” : elle veut faire respecter son voeu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe… Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l’entraînera jusqu’en Terre sainte.
Aujourd’hui encore son fantôme murmure son fabuleux destin à qui veut l’entendre.
Après le Coeur Cousu, Carole Martinez nous offre un conte sensuel et cruel, encensé par la critique et les lecteurs. Elle y dessins l’inoubliable portrait d’une femme insoumise, vivant à la lisière du songe.

Je remercie en priorité Livraddict et les éditions Folio pour le partenariat qui m’a permis de découvrir ce petit chef-d’œuvre.
Il n’est donc pas difficile de comprendre que j’ai énormément aimé ce livre. Il est très facile d’accès, la lecture est fluide, l’histoire passionnante. Je n’ai pas eu énormément de temps ces derniers jours et c’est la raison pour laquelle j’ai mis tant de temps à le terminer… Mais les moments que j’ai pu consacrer à cette lecture ont été géniaux. J’ai littéralement dévoré les pages.

D’abord, j’ai bien apprécié le personnage principal: Esclarmonde. Au début, elle est jeune, décidée, sûre d’elle, engoncée dans ses certitudes, ne pensant nullement qu’en vieillissant, on change, nos buts et nos envies également… Elle l’apprend à ses dépends, bien plus vite qu’on ne s’y attendrait.
En peu de mots, avec des structures simples, l’auteure nous fait comprendre et ressentir toutes les émotions qui traversent son héroïne, passant de la passion aux regrets, de la déprime à la colère rageuse, etc…

Ce que je redoutais le plus, c’était probablement la ferveur religieuse qui a poussé Esclarmonde à devenir une recluse, même si on apprend très vite que ce n’en est pas réellement la raison première. La vision religieuse en est relativement neutre, pas d’évangélisation, aucune leçon de morale, nulle citatons biblique et encore moins de jugement sur l’Église. Ce qui est très appréciable.
Je voyais également difficilement comment l’histoire pourrait se développer, comment on pourrait suivre les croisés jusqu’en Terre Sainte, je me disais qu’on aurait probablement droit à des récits contés à la recluse, mais non. L’auteure a trouvé le moyen de nous le faire vivre en direct, à travers les yeux de son héroïne: des événements rythmés, des moments forts, des sentiments empathiques puissants qui se transmettent au lecteur sans aucune difficulté.

Tout au long du roman, il y a peu de descriptions, habituellement, ça me dérange et me manque, pas là: c’est tellement bien conté qu’on n’en a nul besoin pour s’imaginer les personnages comme les lieux: l’essentiel est décrit, aucun mot inutile.
J’ai aussi beaucoup aimé l’intégration du folklore local, j’ai trouvé que ça rajoutait un côté fabuleux à l’histoire qui mêle avec brio croyances et craintes populaires.
Mais je crois que ce que j’ai aimé le plus, c’est probablement le style d’écriture: c’était très poétique et joliment rythmé.

Le seul point noir: la fin. Je l’ai trouvé un peu rapide contrairement au reste de la narration. Mais malgré cela, j’ai quand même fini le roman avec la sensation qu’il était juste superbe et que j’avais énormément aimé.
C’est un gros coup de cœur, j’ai terminé ce roman avec des images fabuleuses d’azur et d’émeraude plein les yeux. A lire absolument.

3 réflexions au sujet de « Du domaine des Murmures – Carole Martinez »

  1. Olala, c’est énervant, chaque fois que je viens sur ton blog, j’ai envie de lire ce que tu présentes x). Ce livre a l’air génial, il rejoint ma Wishlist illico.

    Bravo pour ton article, il est très réussi!

  2. Merci 🙂
    Je l’ai récupéré en double par la maison d’édition (merci Folio ^^) donc je le proposerai en concours en août parce qu’il est tellement bien que j’ai vraiment envie de donner l’opportunité à d’autres de le découvrir :p

  3. Il a l’air super. J’avais très envie de lire mais là j’ai encore plus envie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *