La Juliette Oubliée – Kaori Yuki

Comte Cain 1 - La Juliette Oubliée - Kaori YukiTitre: La Juliette Oubliée
Saga: Comte Cain 1
Auteur: Kaori Yuki
Éditeur: Tonkam
Nombre de pages: 190
Résumé
Héritier de la famille Hargreaves, né de l’union contre-nature entre Alexis Hargreaves et sa soeur, Cain est un enfant maudit, rejeté par sa famille depuis toujours… Il ne trouve le réconfort qu’auprès de Riff, son fidèle majordome et de sa passion : collectionner les poisons. Déjà affublé d’une terrible réputation à cause de ce sinistre passe-temps, la multiplication des incidents dans son entourage le force peu à peu à regarder la vérité en face : quelqu’un semble lui en vouloir !

Ce n’est pas le premier manga que je lis de Kaori Yuki. Le premier fut Angel Sanctuary que j’avais beaucoup aimé mais l’histoire tournant en rond au bout d’un moment j’avais arrêté ma lecture.
Je redoutais grandement la reprise d’une autre saga de cette auteure mais j’avais besoin d’une pause dans ma lecture. Je me suis donc lancée dans le premier volet de Comte Cain: La Juliette oubliée.

Comte Cain 1 - MadelineJ’ai relativement bien apprécié: c’est très bien dessiné, les histoires sont relativement sombres et intéressantes. Le premier chapitre, la Juliette oubliée, m’a donné un peu de mal: j’ai trouvé qu’il était difficile de se mettre dans l’ambiance, l’histoire est aussi un peu trop facile et certains dialogues semblent, par moment, décousus. Mais par la suite, ça va beaucoup mieux.
J’ai trouvé dommage que les chapitres 3 et 4, Les jeunes garçons qui ont arrêté le temps et Double, n’aient pas de rapports avec le personnage éponyme du manga, Comte Cain; résultat, ça nous coupe drôlement de l’histoire au moment où on entre bien dedans. Ces deux petites histoires étaient vraiment sympas, mais, à mon sens, n’avaient pas leur place dans ce volume… à moins que par la suite, on les retrouve; mais pour le moment, je ne saurai dire.
Il n’y a qu’un seul vrai bémol, mais c’est un détail que j’ai déjà remarqué avec cette mangaka: c’est que les personnages finissent invariablement par se ressembler. Ils ont tous la même tête, ou presque; on finit par se perdre et devoir se baser sur des détails pour reconnaitre tel ou tel personnage… C’est une petite perte de temps énervant à la longue.
Mais malgré cela, je lirai la suite avec un certain plaisir.

Je passe à 09/20.

LA manga badge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *