La maison la plus grande du monde – Leo Lionni

La maison la plus grande du monde - Leo LionniTitre: La maison la plus grande du monde
Auteur: Leo Lionni
Éditeur:
L’école des loisirs
Nombre de pages:
40
Résumé:
Quand les petits escargots ont la folie des grandeurs, heureusement qu’il se trouve quelquefois des papas escargots pour remettre les pendules à l’heure. Une maison époustouflante, gigantesque, plus belle qu’un palais, plus grandiose qu’une cathédrale ? Pourquoi pas… mais réfléchis, petit escargot. Avec une maison pareille sur le dos, pourras-tu encore bouger, manger, aller de chou frisé en chou pommelé ? Et pour mieux convaincre son petit, papa raconte une histoire exemplaire…

J’ai lu ce sympathique livre pour enfant à la puce ce soir. Elle l’a emprunté à la bibliothèque cette semaine. Je sais qu’elle aime beaucoup les escargots, donc rien de surprenant à ce que la couverture l’ait poussé à le choisir et je dois dire qu’elle a fait un très bon choix !
J’avais déjà lu et acheté de cet auteur Petit-Bleu et Petit-Jaune et malgré la simplicité de ce petit livre, mon fils avait adoré et j’aimais beaucoup le lui lire. Donc finalement, ça ne m’étonne qu’à moitié qu’il soit si bien.

Pour La maison la plus grande du monde, le texte est simple, pourtant je l’ai trouvé très agréable. Les enfants ont beaucoup apprécié. Il n’y a pas vraiment de moral, j’avoue que je cherche encore le sens de ce livre, peut-être une version  bien différente d’avoir les yeux plus gros que le ventre.
En tout cas, les paroles du papa escargot, le plus sage des escargots, résument parfaitement, et dès les premières pages, l’histoire: “Quelquefois, ce qui est petit vaut mieux que ce qui est grand.” – “Prends garde, ta maison doit rester petite et légère.”
Pour le dessin, j’ai bien apprécié le design des escargots, pas forcément la carapace – elle est jolie mais peut-être trop proche de la réalité à mon goût -, mais j’ai trouvé les corps sympathiques: ces petits points de peinture blanches sur la “chair” sombre des gastéropodes ont bien accroché mon regard; il n’y a qui me dérangent, ils ne sont pas au bon endroit, mais ça, les enfants ne s’en sont à priori pas aperçu, sinon, ils me l’auraient signalé et j’avoue que jusqu’à présent, moi non plus.

La maison plus grande du monde 2

Bref, une histoire simple et sympathique qui marque par un design singulier par certains côtés et relativement traditionnel de l’autre (légumes, coquille, etc…)
Si vous cherchez pour vos enfants une lecture fluide, rapide et agréable, je ne peux que vous conseiller ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *