Elinor Jones 1: Le bal d’hiver – Algésiras & Aurore

Elinor Jones 1 - le Bal d'hiverTitre: Elinor Jones 1: le bal d’hiver
Scénario: Algésiras
Dessin et couleur: Aurore
Éditeur: Soleil
Collection:
Blackberry
Nombre de pages: 48
Quatrième de couverture: Miss Bianca sait tout faire. C’est grâce à elle si trois fois par an, les bals Tiffany sont devenus les soirées les plus courues d’Angleterre. Les Tiffany seront bientôt une société de renommée mondiale. Bianca ira très loin, Miss Jones, et à ce moment-là, nous verrons qui a eu assez de force et de volonté pour la suivre.

Il ne m’a pas fallu longtemps pour lire cette bande-dessinée. Les dessins sont splendides, les couleurs chaleureuses et on se laisse très facilement porté par la beauté des traits de l’artiste.
Le scénario est sympathique, même si le thème de la mode – quelqu’en soit l’époque – ne me plaît habituellement pas. Là, j’ai bien apprécié la façon dont c’est traité: ça reste un concept de décorum, un prétexte à l’histoire sans prendre trop de place.
On entre tout doucement dans le récit et on découvre progressivement chaque personnage. Les relations entre les protagonistes se développent graduellement; plus on avance dans l’histoire et plus on apprend à les apprécier ou à les détester… certains personnages sont si angéliquement dessinés, qu’on finit même par oublier à quel point les apparences peuvent être trompeuses.

elinor jones 1bJ’ai beaucoup aimé l’atmosphère qui se dégage de cette bande-dessinée Au début, je me suis un peu sentie comme dans un roman des sœurs Brontë, mais cette sensation ne reste pas parce que rien ne transpire du passé d’Elinor, pas même un fragment; mais pour le coup, je trouve ça dommage, parce que ça nous pousse à garder nos distances par rapport au personnage principal.
Je crois que le moment que j’ai le plus apprécié et à la fois détesté est ce fameux bal de l’hiver, je trouve que les dessins atteignent leur summum lors de cet événement, l’ambiance est magnifiquement rendue, je me serai cru à Noël et quand on sait à quel point j’aime cette période de l’année… Mais, en même temps, j’ai été atrocement déçue par ce moment: ça reste trop superficiel, aucun dialogue, des images statiques et au final, ça gâche un peu cette atmosphère féérique.

Au final, ça m’a bien plut donc, inutile de vous dire que je lirai le second – et oui, je l’ai déjà emprunté à la bibliothèque et je pourrai le lire dans la semaine! ^_^ – et le troisième aussi vite que possible… Je me demande s’il y a une suite ou si cela s’arrête au numéro 3.

1 réflexion sur « Elinor Jones 1: Le bal d’hiver – Algésiras & Aurore »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *