La mare au diable – George Sand

La mare au diable - George SandTitre: La mare au diable
Auteur: George Sand
Éditeur: Classiques Larousse
Année d’édition: 1934
Nombre de pages: 98
Résumé: La Mare au Diable est un lieu maudit où souffle l’angoisse. Près d’elle se déroule toute l’histoire. Un paysan, veuf avec ses enfants, cherche femme. Qui épousera-t-il? celle qu’on lui a promise, ou une pauvre paysanne, harcelée par son patron? Cette petite Marie est l’âme d’un paysage de rêve, et l’emblème de l’enfance éternelle.
Un roman d’amour, mais traversé par le cri des chiens fous, la nuée sanglotante des oiseaux, le fossoyeur épileptique. La voix de la terre s’y accorde avec celle de l’Âme enfantine: George Sand y parle avec force du sol natal et des premiers souvenirs.

C’est une très vieille édition que j’ai hérité de ma môman, c’est dire si elle est ancienne, et il n’y a pas de quatrième de couverture, c’est la raison pour laquelle j’ai mis un résumé. J’avais déjà essayé de le lire à deux reprises mais je n’ai jamais réussi à dépasser les deux premiers chapitres. J’avoue que cette fois encore, j’ai failli ne pas les passer. On n’entre dans l’histoire qu’au troisième chapitre. Avant cela, on a principalement droit aux idées de George Sand sur la nature, une philosophie que je trouvais déjà ennuyeuse à souhait avec J.J. Rousseau. Mais pour le coup, j’ai persisté et par la suite, ça a été un peu plus aisé comme lecture.

Autant j’avais adoré la Petite Fadette lorsque j’étais jeune, autant j’ai nettement moins aimé La Mare au diable. Je m’attendais à ce que l’histoire tourne davantage autour de cette mare et de la malédiction qui l’entoure comme le sous-entends le titre… Finalement, on y fait vaguement allusion parmi les derniers chapitres pour expliquer la raison pour laquelle Germain, Marie et Pierre se sont perdus dans les bois.
La mare au diable - Maurice SandIl y a quand même des points positifs, et plus nombreux que les points négatifs: heureusement, ça se lit vite et bien et il y a peu de pages; les personnages sont sympathiques et attachants même si le style d’écriture et les différentes phrases emphatiques sont redondantes et ennuyeuses. Le récit est assez lent sur plus de la moitié de l’œuvre mais ça s’accélère un peu plus à la fin et si le livre avait duré sur ce rythme un peu plus longtemps, j’aurai sûrement aimé.
Malheureusement, ce n’est pas le cas et ça m’a laissé relativement indifférente. Dommage !

Je l’ai lu dans le cadre du baby challenge classique Livraddict.
Je passe à 11/20.
LA classique badge

 

1 réflexion sur « La mare au diable – George Sand »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *