Je suis une lionne – Sandrine Beau & Gwenaëlle Doumont

Je suis une lionneTitre: Je suis une lionne
Texte & Illustrations: Sandrine Beau & Gwenaëlle Doumont
Éditeur:
Philomèle
Nombre de pages:
28
Quatrième de couverture:
En vrai, Louise est une lionne, la reine de la savane.
Personne ne semble comprendre sa vraie nature.
Pas de quoi décourager Louise, cependant !

Je remercie énormément l’équipe de Babelio ainsi que les éditions Philomèle qui m’ont permis de découvrir cette sympathique histoire grâce à la Masse Critique Babelio du 24 octobre dernier.
J’avais grandement envie de lire cet album parce que la quatrième de couverture faisait écho au comportement de ma fille: j’avais l’impression que l’histoire parlait de ses réactions et ce n’était pas qu’une impression.

C’est le récit d’une petite fille incapable de se tenir droite, toujours en mouvement… Une bonne partie de ce livre nous présente ce que les proches de l’héroïne souhaiteraient qu’elle soit (“Maman voudrait que je sois comme ça” – l’image d’une petite fille modèle – “Moi, je suis comme ça.” – Tête à l’envers, jupe tombant sur sa tête et culotte à l’air). En effet, une scène très parlante… mais pratiquement toutes le sont. J’avoue que la scène qui m’a fait le plus éclater de rire c’est lorsqu’on passe à la maîtresse et ce qu’elle voudrait… L’image est très explicite et je pense qu’au début, beaucoup de jeunes enfants au CP doivent être comme ça, du moins au début.
Ma fille s’est totalement retrouvée dans cette histoire, et j’ai pu la charrier pendant qu’elle éclatait de rire et minaudait sur le fait qu’elle n’était pas comme ça… Mais bien sûr, ma chérie, même toi, tu n’y crois pas !

Je suis une lionne -à l'école

Les dessins sont drôles et donnent l’impression d’être fait à la va-vite, un peu brouillon, comme le caractère du personnage principal. J’ai trouvé que ça s’accordait parfaitement avec l’histoire. Il n’y a que peu de couleur et principalement quelques objets en rouges qui attirent l’attention, ou la détourne?

Pour moi, ça a été un vrai coup de cœur. Il était beaucoup plus amusant que ce à quoi je m’attendais, j’ai passé un très bon moment et la fin -l’avant-dernière planche surtout- m’a beaucoup touché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *