Le Hobbit 2 : La désolation de Smaug

Le Hobbit 2 - la désolation de SmaugTitre: Le Hobbit 2 – La désolation de Smaug
Réalisateur: Peter Jackson
Casting: Martin Freeman, Richard Armitage, Ian McKellen, Orlando Bloom, Evangeline Lilly, Luke Evans …
Année de sortie: 2013
Synopsis: Bilbon et la compagnie des 13 nains de Thorin continuent leur périple pour rejoindre Erebor en passant par la forêt noire ou ils affronteront des araignées géantes avant d’être capturés par les elfes sylvestres. S’en suivra fuites, poursuites jusqu’à arriver au but: l’antre de Smaug.

On a été le voir hier en fin d’après-midi en famille. On avait donc emmené les enfants (bientôt 10 et 7 ans) avec nous. On leur avait fait voir le premier et hormis que la petite a eu peur de Gollum au premier visionnage, les deux avaient adoré et l’ont d’ailleurs revu depuis. Là, ils attendaient avec autant d’impatience que nous ce second volet. On passera sur la salle bondée de monde -je ne comprend pas, ce n’était pourtant pas la première semaine de sortie- et le fait d’avoir dû se placer devant.

Le Hobbit 2 - La forêt noireJ’ai un peu moins aimé cette suite, pourtant, il y avait moins de longueurs et plus d’action. Mais le fait d’avoir appris peu de temps avant qu’il avait fallu rajouter des scènes qui n’étaient pas dans la nouvelle ça m’a un peu gâché le plaisir et j’ai trouvé que ça s’était ressenti; au moins, ça me donne drôlement envie de lire le bouquin pour voir la différence du coup. Je n’ai pas non plus aimé la trop forte présence de Legolas et le personnage inventée spécialement pour les jeunes filles du nom de Tauriel m’a gonflé -mais je crois que mon problème vient de l’actrice, je ne sais toujours pas si je l’apprécie ou pas. Et puis Scrognegneu ! Les nains qui avaient tant la classe dans le premier sont nettement moins classes dans celui-ci, alors je peste !

Donc, ça, ce sont mes petits, tous petits points noirs qui ne m’empêcheront nullement de le revoir, de baver sur l’omniprésence de Legolas -même s’il était moins beau (peut-on vraiment dire ça?) que dans le Seigneur des Anneaux, de baver tout autant sur la majesté de Thorin (Attention SPOIL: même sortant des égouts -de la cuvette des chiottes je devrais dire-, ben même là, il est trop classe!).
Autrement, rien à redire. Il est passionnant, pas le temps de s’ennuyer un seul instant, c’est dire, la puce de 6 ans et demi a tenu les 3 heures presque sans broncher ce qui est dur pour elle qui a d’habitude la bougeotte. Il est aussi bien fait que le premier, il est drôle. Et à la fin, j’en ai pris plein les yeux lorsqu’on arrive à Smaug !

Le Hobbit 2 - diff affichesBref, je n’ai qu’une chose à dire allez le voir, il vaut le coup !
Et argh !!!! Encore 6 mois à attendre avant le 3 – s’arrache les cheveux, une petite larme à l’œil rien que d’y penser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *