Le Palais aux Enfants – Nancy Guilbert & Leïla Brent

Le palais aux enfants - Nancy Guilbert & Leïla BrentTitre: Le Palais aux Enfants
Auteures: Nancy Guilbert & Leïla Brent
Éditeur: Grenouille éditions
Nombre de pages: 26
Quatrième de couverture:
Un magnifique conte de princesse, semé d’embûches, de rire et de bonheur…

La première fois que j’ai vu cet album, c’était pour une Masse Critique Babelio, j’avais postulé pour l’avoir parce que je trouvais la couverture très jolie, très colorée. Bon, je ne l’avais pas reçu à ce moment mais je me l’étais notée pour pouvoir l’offrir ou le faire offrir à ma fille. Et autant vous dire qu’après lecture, aucune de nous deux ne fut déçue par ce magnifique album.

Parlons déjà de la couverture. Le titre “Le Palais aux enfants” m’a fait pensé à un lieu de jeu pour les enfants ou à une confiserie et j’avoue que les couleurs acidulées renvoient drôlement bien à cette dernière idée.
Alors on ne le voit pas sur l’image de couverture, mais un certain nombre de détails sont mis en relief et pailletés: le titre pour commencer, le château et le chemin sur les collines. Je prends autant de plaisir à la regarder qu’à la toucher.

Le Palais aux enfants - page de gardeLa typographie m’a bien plu: elle est relativement simple, pas trop grosse mais pas trop petite non plus. Et certains caractères sortent de l’ordinaire: la première lettre de chaque page ainsi que quelques mots éparpillés de-ci de-là. Ils sont mis en gras, d’un style un peu plus gothique avec quand même pas mal de spirales agrémentant le tout (cf ci-dessus). Par contre, je n’ai pas encore compris quel fut le critère de choix pour ces mots, leur importance, le rendu du mot dans le paragraphe, sûrement pas la facilité de lecture pour les enfants par contre. C’est la seule chose qui me chipote un peu.

Le Palais aux enfants p5Les dessins sont très doux, tout en rondeur. Les émotions passent parfaitement à travers le visage des personnages sans que nous ayons besoin de texte. Les couleurs ont beau être acidulées, je les ai malgré tout trouvé très douce, absolument pas agressive. J’ai trouvé également agréable que cela puisse être une histoire aussi bien pour garçon que pour filles.
Pour l’histoire, j’ai adoré, même si je ne m’attendais pas à ça. Je pensais que le récit porterai principalement sur les difficultés de parvenir jusqu’au château pour y adopter un enfant, mais non. Le voyage en est relativement court. Par contre, une fois arrivés là-bas, les épreuves se multiplient: au premier abord, on a l’impression que c’est un test pour prouver que le roi et la reine sont aptes à élever un enfant, mais je reste persuadé que ces tests servent surtout à les préparer pour ce qui les attends par le biais de la persévérance, la patience, le travail…

Un conte au final très proche de la réalité tout en restant une très belle histoire. Je pense que je peux dire sans problème que c’est un coup de cœur ^_^

Le Palais aux enfants p10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *