X-Men : Days of future past

X-Men - Days of Future Past - afficheTitre: X-Men : Days of future past
Réalisateur:
Bryan Singer
Casting:
Hugh Jackman, James McAvoy, Mickael Fassbender, Jennifer Lawrence, Nicholas Hoult, etc…
Année de sortie:
2014
Genre:
Fantastique
Synopsis:
Dans un futur apocalyptique, les mutants sont sur le point d’être exterminés par les Sentinelles. Les X-Men envoient alors Wolverine dans le passé pour changer un événement historique majeur, qui pourrait impacter mondialement humains et mutants.

Un film de plus que j’ai été voir sans me renseigner auparavant. Je n’avais nullement envie de me spoiler l’histoire et connaissant la version comics, je désirais en avoir la surprise… Et bien, pour une surprise, ça a été une surprise…
Je m’attendais à ce qu’il y ait quand même un certain nombre de points communs avec le comics éponyme. Ben il n’y en avait pas des masses au final ce qui m’a quand même déçue. Mais je garde ça pour plus tard, en attendant, je vais essayer d’être aussi objective que possible et faire fi de ma connaissance du monde des X-Men… C’est pas gagné !

X-men - Days of future past - SentinelleOn a droit à deux époques différentes dans ce film : un futur apocalyptique où les sentinelles crées par Bolivar Trask exterminent les mutants mais aussi les humains qui osent les aider ou même ceux qui portent en eux le gène X, et le passé – 1973 -, époque où la mort de Trask a provoqué cet avenir dramatique.
L’esprit du Wolverine futur est donc envoyé dans son corps passé pour changer tout cela.

Du coup, deux filtres différents sont utilisés et si celui de 2023, sombre et pourtant limpide ne choque pas, celui de 1973, plus granuleux, m’a projeté dans un film des années 80 et c’était loin d’être agréable. J’ai trouvé les costumes relativement réalistes, le seul détail qui m’a tué: le casque de “Peter” Maximoff… Bordel… Peter, mais c’est quoi ce nom qu’ils lui ont donné, n’importe quoi, c’est Pietro ! Respire Drine, ça va passer ! Rien que ça, ça m’a presque fait hurler ! Donc je parlais du casque audio de Vif-Argent… jamais de la vie on trouvait un casque aussi petit et adaptable, les premiers casques, c’était des monstres : aussi lourds qu’impossible à cacher… D’ailleurs, si c’était le seul anachronisme je ne dirai rien, mais rien que dans cette scène, on en trouve un autre: l’existence d’un walkman -appelons-le comme ça puisque c’était le terme dans les années 80 – qu’on n’a pas vu au passage alors qu’ils étaient aussi gros qu’un livre de poche de 500 pages, difficile à louper quand même… Et surtout pire que tout, qui ne sont sortis qu’en 1979. Vous ne vous seriez pas un peu foirés là, les gars !

X-men days of future past - Blink & WarpathJ’ai bien aimé les scènes dans le futur, ça bouge, l’action est rapide, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Les personnages ont vraiment la classe même si certains comme Blink ou Warpath sont assez loin de l’original par contre, d’autres en sont assez proches comme Colossus ou surtout Bishop – j’ai trop adoré Omar Sy dans ce rôle, ça le fait grave ! Par contre, l’histoire dans le passé qui fait malheureusement la plus grande partie du film était beaucoup plus lente, moins oppressante et presque ennuyeuse.

Autre bémol en ce qui me concerne : la fin. Elle ne correspond pas à la règle du multivers Marvel, règle évoquée au début-générique du film d’ailleurs, qui veut que lorsqu’une personne remonte le temps et change un événement quel qu’il soit, il crée une ligne parallèle à son propre univers, donc un futur alternatif mais cela ne change en rien ce qui a existé et ne modifie pas le destin et l’histoire de son monde.

Bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas vraiment aimé. Il dure 2h12, alors d’accord, je ne les ai pas vu passé malheureusement, ça n’a nullement joué en sa faveur. Je suis horriblement déçue.

X-men - Days of future pastY a-t-il une grosse différence avec le comics ?

Énorme ! Un canyon !
Dans le film, le futur est un mélange entre 3 futurs alternatifs : Days of Future Past, Bishop et les X.S.E. et l’Ère d’Apocalypse. Je vais traiter chacune des époques et mettre à nue les différences qui m’ont énervée.

Days of Future Past.

Spécial Strange 35 & 36Il est paru en France chez Sémic dans le Spécial Strange 35 sous le nom de Futur antérieur ainsi que dans le 36 sous le nom de Quelle ère est-il ?
Ils ont été ressortis il y a peu dans X-Men l’Intégrale 1981 avec des noms bien différents: Où sont les Futurs d’Antan ? et Le pont de la rivière temps.
Aux Etats-Unis, on peut les trouver dans Uncanny X-Men 41 de janvier 1981 (Days of Future Past) et dans Uncanny X-Men 142 de février 1981 (Mind out of Time).

Uncanny X-Men 141 & 142Dès les premières pages, on constate des changements notoires dans l’histoire:
Les X-Men survivants et sacrément vieillis contrairement au film, ne sont plus qu’au nombre de 3 (Kitty Pride, Colossus, Tornade, n’oublions pas Mangéto), sont enfermés dans un centre de détention et portent des colliers inhibiteurs de pouvoirs.
Kitty Pride est mariée à Colossus et n’entretient nullement de relation avec Iceberg qui est mort au passage.
Ce n’est pas Wolverine qui est envoyé dans le passé mais Kitty Pride grâce aux pouvoirs de Rachel.
Le voyage dans le passé se fait en 1980 et non en 1973. Le bond dans le temps est de 30 ans et non 50.
Les X-Men passés ne sont nullement Xavier, Le Fauve, Magnéto mais putôt Tornade, Angel, Wolverine, Colossus, Diablo. Charles Xavier est à Washington pour conférences.
X-Men Quand les sentinelles attaquentL’événement à éviter dans le film : l’assassinat du créateur des sentinelles, Bolivar Trask ; dans le comics, l’assassinat du sénateur Kelly, de Charles Xavier et de Moira McTaggert.
Mystique n’agit pas seule mais avec la Confrérie des Mauvais Mutants constituée de Destinée, Avalanche, Le Colosse et Pyro.
Les Sentinelles sont des robots géants et non de taille presque humaine. Dans le comics, elles ne peuvent pas modifier leur corps afin de mieux affronter les pouvoirs mutants, par contre, elles ont une résistance phénoménale et des facultés hors du commun afin de lutter au mieux contre la menace mutante.

Cet épisode marque un tournant dans les épopées mutantes: celui des futurs alternatifs créant ainsi le multivers Marvel ainsi que le panel des What If, enfin, si je ne dis pas de conneries.

Bishop

Uncanny X-Men 282 & 283Le personnage de Bishop est apparu pour la première fois dans le Spécial Strange 84 (Coup pour coup ! puis Face à Bishop). .
Aux États-Unis, cela correspond à Uncanny X-Men 282 et 283.

Lucas Bishop vient d’un futur alternatif. Il a grandi avec sa sœur Shard dans une prison mutante ; son monde est dirigé par les sentinelles jusqu’au jour où le gouvernement fut renversé. Dans son univers, les X-Men, morts en héros, sont des personnages de légende itou et une police est même créée en leur mémoire, les X.S.E. (Xavier Security Enforcers). A l’adolescence, le personnage se voit offrir l’opportunité de rejoindre ces forces spéciales, ce qu’il accepte. C’est en poursuivant le criminel Fitzroy qu’il fait son bond dans le temps pour finir bloqué début des années 1990, je dirai.

BishopAutant dire qu’il n’a pas grand chose à faire dans le film Days of Future Past, mais bon, je l’apprécie beaucoup, je trouve l’acteur super bien choisi comme dit plus haut, peut-être juste que son visage n’est pas assez carré mais la première chose qui m’a frappée et auquel j’ai pensé lorsque je l’ai vu sur les affiches, c’est “Waouh! Il a la classe !”, ses pouvoirs sont respectés, rien à redire 😀

L’ère d’Apocalypse

l'âge d'ApocalypseC’est un monde apocalyptique (oui, encore) dirigé par le super vilain Apocalypse après le décès de Xavier avant même qu’il ne fonde son institut pour jeunes surdoués. Un des meilleurs crossovers de tous les temps. Les mutants sont divisés en deux catégories : les acolytes d’Apo et les résistants qui se nomment X-Men dirigés par Magnéto.

Ils ont choisi d’y insérer le personnage emblématique que beaucoup de comics-addicts ont adoré : Blink, un personnage attachant. Je regrette juste que Dent-de-sabre ne soit pas là, à eux deux, ils formaient un duo terrible.
BlinkUn choix judicieux pour ma part, elle permet de rythmer l’action.
C’est un personnage qui a tellement marqué qu’elle a eu sa propre série The Exiles.

J’aurai pu faire un article encore plus complet en détaillant les personnages manquant comme Warpath, Colossus ou même Solar, mais je ne le ferai pas cer ils font partis de l’univers classique Marvel, mon but étant de relier et de faire le point sur les 3 futurs alternatifs. J’espère y être arrivé et que cet article vous aura plu.
Bonne nuit (oui, parce que là, il est 2h du mat’, je viens de passer 5h sur cet article et mon lit m’appelle à grand cris !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *