Harold et les Dragons, tome 1 : comment dresser votre Dragon – Cressida Cowell

Harold et les dragons tome 1 : Comment dresser votre dragon - Cressida CowellTitre: Comment dresser votre Dragon
Saga: Harold et les Dragons, tome 1
Auteur: Cressida Cowell
Éditeur: Casterman
Nombre de pages: 205
Quatrième de couverture:
Harold fut sans doute le plus grand Viking que la terre ait jamais porté. Chef de guerre, combattant invincible et expert en sciences naturelles, il était célèbre aux quatre coins du monde barbare. Nul n’ignorait sa capacité extraordinaire à contrôler les reptiles les plus terrifiants. On l’appelait avec respect “celui qui murmure à l’oreille des dragons”. Mais, dans son enfance, Harold n’avait pas toujours été aussi doué…

J’ai eu l’opportunité d’emprunter ce livre à ma correspondante qui me l’a prêté avec plaisir et je l’en remercie beaucoup, d’autant qu’elle ne l’a pas encore lu.
Lorsque je l’ai vu, j’ai de suite su qu’il avait un rapport avec le film d’animation Dragons que j’adore mais jusque là, j’ignorais lequel était issu de l’autre. Comme beaucoup, pas de surprise, Harold et les Dragons est sorti en 2003, le film en 2010.

J’ai un avis assez mitigé sur ce premier tome.
Je l’ai trouvé très drôle, peut-être un peu cynique mais marrant. Malheureusement, j’ai été très déçue en le lisant. Je m’attendais à ce que ce soit un peu plus proche de l’histoire du film mais à part le nom de certains personnages (Harold, Stoïk la Brute, Rustik, Krokmou, et quelques rares autres), c’est vraiment le seul lien entre les deux.

Je savais en le commençant qu’ils étaient éloignés l’un de l’autre, mais je n’ai pas réussi à prendre le recul nécessaire pour apprécier cette lecture. Chaque fois les noms me replongeaient dans le film et du coup, je ne voyais que les différences tellement nombreuses qu’il est presque impossible de comprendre comment Dragons peut être inspiré de Harold et les dragons.

Harold et les dragons hiccupVoyez : on suit Harold, un jeune viking d’une dizaine d’année, lâche et couard mais généreux, qui passe son épreuve d’initiation avec d’autres gosses de la tribu (notamment un certain nombre de brutes) : récupérer un bébé dragon. Passons les détails, il se retrouve avec un minuscule dragon de jardin plus que commun. Détail troublant : on peut parler à ces créatures volantes en employant le dragonais ; du coup, je trouve que certes c’est plus vivant comme lecture, mais on perd le côté étude des dragons.
Le dernier point étrange mais qui finalement va très bien avec le burlesque de toute cette histoire ce sont les illustrations. Elles sont loin d’être belles mais plutôt grotesques et se marient bien avec l’histoire.

Bref, je n’ai pas particulièrement aimé pourtant, je suis curieuse de savoir si Krokmou est réellement un dragon de jardin, quel sera son avenir, etc… ce qui me donne envie de lire les prochains.
Ça a été une bonne lecture mais sans plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *