Jeux #4 : Andor

Continuons dans la foulée. Semaine dernière, je vous présentais 7 Wonders. Aujourd’hui, vous avez droit à :

Andor boîteAndor

C’est un jeu de coopération qui se joue à partir de 2 jusqu’à 4 joueurs pour la simple et bonne raison qu’il n’y a que 4 personnages possibles (archer, nain, guerrier, mage / fille ou garçon).
C’est un bon mixte entre jeu de plateau et jeu de rôle. La première boîte contient la quête d’initiation qui permet de comprendre et d’introduire les règles en remplissant 3 missions ainsi que 5 aventures plus développées avec l’arrivée des monstres.
Chaque joueur reçoit une tablette avec les caractéristiques du personnage choisi : la Force (bonus lors des attaques) et l’Endurance (détermine le nombre de dés lancés lors de l’attaque). Tous deux diffèrent selon la classe.
Andor caractéristique personnagesOn a 7 actions possibles avant que la journée ne s’achève soit 7 heures. Chaque déplacement coûte 1 heure et lors des combats, chaque coup coûte 1 action, il faut absolument tuer l’ennemi avant la fin des 7 tours ou il recouvre la totalité de ses points de vie alors que ce n’est pas le cas des PJ (personnages joueurs)
On trouve également sur la gauche un pion blanc qu’on appelle le narrateur qui va passer plusieurs cases (de A à N) ; sur certaines cases, en fonction de l’aventure, il se passe des événements. Il passe à la case suivante lors de deux événements : à la fin de la journée ou à chaque monstre tué.
Le but est d’empêcher les monstres d’entrer dans le château ou de remplir la mission donnée lors de l’histoire.

Andor personnagesCe jeu a vraiment été compliqué au début. Les règles sont parfois contradictoires notamment lorsqu’il est dit de ne pas lire tel livret de règle avant tel chapitre alors qu’il est bon de le lire histoire de séparer les cartes nécessaires à la bonne aventure. Il n’est également pas précisé à quel moment le joueur commence : à l’aube du nouveau jour, les monstres se déplacent dans un ordre précis, en fonction de leur nom puis le narrateur, mais il n’est jamais dit quand c’est au tour du PJ, on a donc improvisé.
On a pas mal tâtonné au début. Mais le point positif est que dès qu’on a vraiment maîtrisé les règles, on s’est vraiment amusé. On a fait l’initiation ainsi que la première aventure. On est d’ailleurs en train de chercher une date pour essayer les prochaines, c’est dire si ça nous a plu.
Le point négatif est qu’il n’y a que 5 histoires, et le tour doit être vite fait, on ne doit pas en faire plus de deux ou trois parties différentes par aventures…

Andor plateauA essayer, une bonne initiation aux jeux de rôle/plateau par le biais d’un jeu de société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *