Anthologie Maisons Hantées – Collectif

Anthologie Maisons hantéesTitre: Anthologie Maisons Hantées
Auteur: Collectif
Éditeur: Éditions Luciférines
Nombre de pages: 374
Quatrième de couverture
: Qu’elles soient perdues au milieu des bois, héritées d’un grand oncle ou cachées dans la brume, les maisons hantées sont des motifs familiers de l’horreur. Depuis Le Château d’Otrante de Walpole et l’apparition du roman noir anglais au XVIIIe siècle jusqu’au slasher moderne, il est devenu impossible de passer à côté de ces lieux maudits où la réalité se distord.
En hommage à l’intarissable production littéraire et cinématographique qui se plaît à abandonner ses personnages entre des murs de plus en plus étroits, dix-sept auteurs ont proposé leurs huis-clos les plus angoissants. De hautes tours gothiques, un appartement d’étudiant, un motel d’où on ne revient pas… chaque nouvelle présente un édifice dans lequel il serait imprudent de s’aventurer très longtemps. Spectres, démons, souvenirs d’un autre temps et monstres cannibales ont un sens de l’accueil particulier… Alors, comme le disait si bien Dante : Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance…
Des textes inquiétants, violents, insolents, qui n’hésitent pas à s’amuser de nos peurs les plus profondes.

J’ai découvert cette anthologie lors d’une des dernières Masse Critique Babelio, j’avais postulé pour ce livre mais n’avais pas été retenu. Il m’intéressait parce que j’avais grandement envie de découvrir ce thème de l’horreur à travers le format roman : j’en ai lu un certain nombre en manga que j’avais adoré donc j’espérais que cela soit le cas aussi pour cette anthologie. Ce qui m’a vraiment décidée à l’acheter, c’est l’avis d’AnGee du blog Le Livroscope dont voici le lien si vous désirez passer voir son avis.
Donc lorsque j’ai appris que les éditions Luciférines tenaient un stand à la Japan Addict de Strasbourg, j’ai cherché quelqu’un qui pouvait me l’acheter ne pouvant m’y rendre en raison de mon boulot notamment associatif. J’ai embêté un ami (Yob) inutilement parce que mon frangin y a été et me l’a pris.

Ce recueil se compose de 17 nouvelles plus ou moins longues, écrites par 17 auteurs différents ; du coup, chaque nouvelle est appréhendée de manière propre à chaque écrivain, ainsi, chaque lecteur peut y trouver son compte : on découvre des maisons hantées (Cambrousse Punk), des motels (Motel K), des appartements (Annabelle), des manoirs (les murs de Blackat), des lieux touristiques (Amphytryon), des musées (Kolka), etc…
Le thème du fantôme ou de la présence n’apparait pas toujours mais souvent quand même, qu’ils soient humains ou non. J’ai le souvenir de certaines histoires glauques (145 rue Lafayette), d’autres gores (Métafiction) ou malsaines (dans le placard – au moins la fin).
Anthologie maisons hantées - cambrousse punkLes styles d’écriture sont également variés : certaines nouvelles sont romancées d’un point de vue extérieur (Jeux d’enfants) ou de celui du narrateur (La Vénus aux épines), sous forme d’enquête policière (Classifié) ou de documentaire (Préservons l’éternelle fontaine).
J’ai aimé toutes les nouvelles sauf une seule : Iravel, je n’ai accroché ni aux personnages ni aux lieux ni à l’histoire.
De plus, beaucoup des récits présentés sont agrémentés d’illustrations en noir et blanc, je n’ai pas toujours vu le rapport avec la nouvelle alors que d’autres collent parfaitement au texte, mais ça plonge doucement dans l’ambiance. Quant à la couverture, elle est splendide, ce contraste de noir et de vert attire le regard, ça a été le coup de foudre pour moi.

Il ne m’a pas fallu longtemps pour dévorer cette anthologie, j’ai vraiment adoré, une très belle découverte, surtout si on aime le genre ^_^

2 réflexions sur « Anthologie Maisons Hantées – Collectif »

  1. Oh oui, il était excellent mais après ton article, je n’avais aucune appréhension à le lire, je me doutais qu’il me plairait ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *