Kung Fu Panda 3

Kung Fu Panda 3Titre: Kung Fu Panda 3
Réalisateur: Jennifer Yuh & Alessandro Carloni
Année de sortie: 30 mars 2016
Durée: 1h35
Synopsis: Po avait toujours cru son père panda disparu, mais le voilà qui réapparaît ! Au même moment, le maléfique Kaï décide de s’attaquer aux plus grands maîtres du kung-fu à travers toute la Chine, Po va devoir réussir l’impossible et apprendre à maîtriser le Chi comme le font les sages pandas. Il part donc avec son père et tous deux vont voyager jusqu’au village secret des pandas. Ils y feront la connaissance de certains de leurs semblables, tous plus déjantés les uns que les autres.

J’ai été le voir mardi dernier. Une partie de moi avait très envie de découvrir ce troisième volet parce que j’aime beaucoup le personnage de Po qui me fait grandement rigoler et me file la pêche et une autre partie de moi hésitait, craignant une répétition des précédents.

Je dois bien avouer qu’au début, j’ai eu une impression de vu et revu ; c’était le risque quand on a regardé les deux premiers films ainsi que la série télé, ce qui est mon cas. Ça joue sur les mêmes ficelles : le méchant débarque, il veut conquérir la Vallée. Très vite, il étend cela à la Chine entière et y parvient. Donc la première moitié m’a un peu ennuyée, les blagues y sont répétitives – mais elles fonctionnent toujours sur les enfants, c’est un truc de fou.

Kung Fu Panda 3 - rencontre père et filsJ’ai bien plus apprécié du moment où Po arrive dans le village caché des pandas, ça change, c’est drôle puisqu’il doit découvrir les siens et apprendre à devenir un vrai panda : manger avec les doigts, dormir tard, dévaler les pentes en roulant, etc. Et puis la plaisanterie qui est  intervenue très souvent et m’a chaque fois fait rire est celle avec la vieille – elle est nulle mais ça m’a éclatée.

Bon, si l’histoire n’est pas très originale, les dessins -surtout les décors- et l’animation sont juste splendides. Les scènes de combat sont époustouflantes, il faut le dire.
Et puis, y a pas photo, la petite morale fait toujours mouche – et là dessus, à chaque film, les scénaristes réussissent à se renouveler la leçon-là porte également ses fruits – pour faire simple : découvre qui tu es et sois toi-même. Dis comme ça, ça ne paie pas de mine, mais le cheminement en est intéressant.

Kung Fu panda 3 - arrivée au villageJ’ai passé un bon moment malgré un début un peu ennuyeux, mais sans plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *