Le monde de Dory

Le monde de DoryTitre: Le monde de Dory
Réalisateur: Andrew Stanton & Angus MacLane
Date de sortie: 22 juin 2016
Durée: 1h35
Synopsis: Dory, le poisson chirurgien bleu amnésique, retrouve ses amis Nemo et Marin. Tous trois se lancent à la recherche du passé de Dory. Pourra-t-elle retrouver ses souvenirs ? Qui sont ses parents ? Et où a-t-elle bien pu apprendre à parler la langue des baleines ? 
A partir de 6 ans.

Cet après-midi, j’ai emmené ma puce voir le monde de Dory au cinéma.
Quand les lumières se sont éteintes, on a eu droit à un court-métrage Pixar du nom de Piper – que j’ai nettement mieux aimé que le film qui a suivi. C’était un peu étonnant parce qu’on ne s’y attendait pas même s’il semblerait que ça avait été annoncé dans les médias mais comme j’évite d’y regarder de plus près afin de ne pas me spoiler, du coup, ça a été une surprise et je me suis demandée une ou deux fois si on ne s’était pas trompée de salle, mais non.

PiperOn avait beaucoup aimé le monde de Némo et surtout le personnage de Dory mais je redoutais quand même que cela devienne lourd à la longue.
Finalement, le film est relativement bien dosé, ils n’abusent pas du trouble de la mémoire immédiate de l’héroïne – un peu quand même, après tout, c’est la façon d’être du personnage mais ça passe.
De plus, Dory finit par se rappeler quelques souvenirs en vivant certaines situations ou en entendant certaines paroles. J’ai trouvé ce procédé plutôt sympathique et tellement proche de la réalité dans le genre sensation de déjà-vu qui te fait faire un bon en arrière dans un passé vécu. Un bon point.

Le Monde de Dory - Hank & DoryJ’ai également bien aimé les personnages secondaires que ce soit Hank que je n’étais pas certaine d’aimer au début ou Destinée qui est drôle et mimi étant donné son espèce. Par contre, je trouve qu’on a pas des masses vu Marin et Nemo, ils accompagnent Dory (avant de la perdre) surtout au début et à la fin également. Je pense que s’ils n’avaient pas été là, ça n’aurait pas changé grand chose au film.
Par contre, j’ai super accroché sur le character design de Dory petite, elle est trop mimi avec ses yeux dix fois trop grand pour son petit corps.

Le monde de Dory - petiteCe film m’a fait sourire, malheureusement pas rire. Il est mignon et gentillet. La puce a bien aimé, elle a passé un bon moment mais je ne l’ai pas vu rire à part lorsque le camion… mais n’en disons pas plus. Sans compter que la fin est quand même prévisible.
Ça s’est laissé regardé, sans plus et même si les décors sont magnifiques notamment l’aquarium Grand Large, ça aurait très bien pu être vu et admiré de notre poste de télévision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *