La marque du fleuve – Mercy Thompson 6 – Patricia Briggs

Mercy Thompson, tome 6 - La marque du fleuveTitre: La marque du fleuve
Saga: Mercy Thompson, tome 6
Auteur: Patricia Briggs
Éditeur: Milady
Nombre de pages: 378
Quatrième de couverture:
Avec toutes leurs responsabilités, Mercy et Adam n’ont pas une minute à eux. Alors quand ils parviennent enfin à prendre quelques jours de vacances dans ce charmant camping au bord de la Columbia, ils n’ont qu’une idée en tête : être au calme et ensemble.Mais le repos est de courte durée pour les amoureux, car une menace rôde dans les eaux troubles du fleuve et Mercy est la seule à pouvoir la contrer.
Une mission qui pourrait bien jeter une lumière nouvelle sur les origines de la jeune femme…

Depuis le premier tome, je suis une grande fan de la saga Mercy Thompson. Chaque fois que je commence un nouveau tome, je le dévore rapidement, genre en trois ou quatre jours maximum. Là, il m’en a fallu six. Pour la première fois, c’est une déception, pour plusieurs raisons.

La première, et la moins dérangeante même si ça ralentit la lecture, est que, tout au long du récit, on trouve un nombre impressionnant de répétitions proches les unes des autres c’est-à-dire à deux ou trois lignes d’intervalle, des mots simples pourtant, facile à remplacer mais non… Je n’ai pas le souvenir qu’il y ait eu ce genre d’erreurs dans les précédents, ou peut-être n’y ai-je pas fait attention.

La seconde est que je me suis ennuyée.
Ce qui est étonnant vu que ça commence bien : on retrouve Mercy qui se décide enfin à rendre visite à Stefan – j’ai bien apprécié le retour du vampire, il a bien morflé et le changement est assez impressionnant. Ensuite, il se passe un événement marquant – oui, on évite les spoilers comme on peut – puis, elle part en vacances avec Adam… et à partir de là, ça prend du temps avant de démarrer. Et même quand je suis entrée davantage dans l’histoire et dans les événements, je n’ai pas trouvé cela passionnant.
Avec la couverture, on imagine aisément que le sujet va porter sur les légendes amérindiennes. Je dois bien avouer que je m’attendais à être transportée dans cet univers Merveilleux comme l’auteure a réussi à le faire pour celui des fae, des vampires ou des démons : nous plongeant dedans tout en nous laissant sur notre faim avec un certain nombre d’interrogation. Bref, des milieux loin d’être complets mais suffisamment étayés pour qu’on s’y retrouve.
En l’occurrence, j’ai trouvé que la plongée dans les légendes amérindiennes est très superficielle comme si l’auteure n’avait pas osé aller jusqu’au bout. On a bien une ébauche à la fin avec certains des esprits, mais c’est une partie relativement succincte.
Peut-être est-ce aussi dû à l’absence des personnages secondaires que j’aime beaucoup et qui ajoute une touche sympathique au récit.

Bref, je pensais passer un bon moment, ben non… malheureusement ce fut une déception.
Ce qui ne m’arrêtera pas pour lire les prochains, hein !

Challenge - Coupe des 4 maisonsChallenge Coupe des 4 maisons :
J’avais prévu de récupérer l’item Miroir à double sens – un roman éponyme
Finalement, je préfère valider l’item
7ème année : Filet du diable – un livre que vous pensiez aimer, mais qui est une déception – 60 points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *