Thor Ragnarok

Titre: Thor Ragnarok
Réalisateur: Taika Waititi
Casting: Chris Hemsworth, Tom Hiddleston, Cate Blanchett, Idris Elba, Tessa Thompson, Karl Urban, Jeff Goldblum, Mark Ruffalo, etc.
Date de sortie: 25 octobre 2017
Durée: 2h11
Genre: Comics
Synopsis: La mort d’Odin libère Hela, déesse de la mort. Cette dernière décide de reprendre le trône d’Asgard par la force et parvient à se débarrasser de Thor. Ce dernier est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l’univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d’empêcher l’impitoyable Hela d’accomplir le Ragnarok. Mais pour y parvenir, il va d’abord devoir mener un combat titanesque de gladiateurs contre celui qui était autrefois son allié au sein des Avengers : l’incroyable Hulk.

On a vu ce film en famille, il y a maintenant trois bonnes semaines et en faisant le bilan de mes critiques cinématographiques, je me suis rendu compte que je n’avais rien écrit dessus… oups.
Il va donc falloir y remédier. Par contre, comme ça remonte à loin, je vais avoir un peu de mal à retranscrire mon ressenti à froid.

Je le rangerai bien dans la catégorie des films NoBrain.
Le scénario n’est pas exceptionnel, mais comme pas mal de comics, l’effet visuel est joli et agréable… et puis il est drôle. Je redoutais que les plaisanteries soient répétitives et éculées mais c’est finalement bien passé.
Ça tourne un peu en rond au niveau des relations entre Thor et Loki, d’ailleurs, les scénaristes se sont amusés à en jouer et à tourner la chose en ridicule, ce que j’ai beaucoup apprécié.
La présence d’Hulk rajoute une touche de fun, les enfants étaient trop contents de le voir et les retrouvailles entre les deux Avengers étaient pour le moins musclées et particulièrement enthousiasmantes, normal étant donné qu’elles se font au milieu d’une arène et des applaudissements d’une foule en délire.
Et  puis, au début ou pas loin, on retrouve Stephen Strange ce qui n’est pas une surprise puisque c’était un morceau de final du film Docteur Strange mais on a adoré ce moment “crossoverial”.

En ce qui concerne les acteurs, j’étais assez contente de ne pas retrouver Nathalie Portman, non pas que je ne l’aime pas mais je la trouvais assez inutile et potiche dans les précédents volets. Et puis j’aime bien mieux Tessa Thompson qui, au vu de son passé, est beaucoup plus active et dynamique… ça tombe bien.
Cate Blanchett joue magnifiquement le rôle de méchante avec Hela, j’ai pas le souvenir de l’avoir jamais vu dans un tel personnage ; pendant le film, je n’étais pas certaine de l’apprécier ainsi mais à froid, ça le fait.
Quant à Jeff Goldblum, j’ai apprécié le revoir dans un film, j’ai l’impression de ne plus l’avoir vu jouer depuis longtemps.

C’est pas un film exceptionnel mais on a passé un bon moment et on a bien ri. On en demandait pas plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *